Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 18 Janvier 2007 à 00:00

Audience radio: RTL confirme sa place de numéro un devant NRJ

RTL a confirmé sa place de numéro un des radios françaises, creusant l'écart avec sa rivale NRJ, alors que France Inter continue de se reprendre et qu'Europe 1 se stabilise.

Selon l'étude de Médiamétrie publiée jeudi mesurant l'audience des radios en novembre et décembre 2006, RTL se classe à nouveau première en terme d'audience cumulée (mesure du pourcentage de personnes ayant écouté la radio au moins une fois dans la journée) et de part d'audience (critère qui prend en compte la durée d'écoute). Lors de la précédente étude (septembre-octobre 2006), RTL avait ravi la place de leader à la station musicale NRJ, en terme d'audience cumulée. A l'automne 2002, NRJ était passée devant RTL, à la faveur de la prise en compte dans le panel de Médiamétrie des auditeurs âgés de 13 ans et plus (contre 15 ans auparavant).

Une radio musicale était ainsi devenue pour la première fois numéro un, devant une généraliste. RTL n'avait ensuite retrouvé sa position de leader que de manière éphémère fin 2003. "Les résultats sont plus que satisfaisants et nous accroissons notre avance sur nos concurrents directs", s'est félicité auprès de l'AFP Axel Duroux, président du directoire de RTL Group. RTL enregistre 12,4% d'audience cumulée sur novembre-décembre 2006, en hausse de 0,3 point sur un an et de 0,2 point par rapport à l'automne. NRJ souligne dans son côté dans un communiqué être "leader sur les moins de 35 ans".

Mais auprès de l'ensemble des 13 ans et plus, la radio musicale a vu son audience cumulée reculer de 0,8 point par rapport à fin 2005 et de 0,4 point par rapport à l'automne dernier, à 11,5%. France Inter, classée numéro trois, atteint la barre des 10% d'audience cumulée et continue son redressement, entamé à la rentrée. La station avait connu une forte érosion au premier semestre 2006. Son audience cumulée a baissé de 0,2 point sur un an mais a progressé de 0,3 point par rapport à l'automne. Inter "retrouve son public", a estimé Frédéric Schlesinger, directeur délégué de la station.

Cette progression "est importante pour nous, d'autant que cela ne se fait pas au détriment de l'exigence de qualité", a-t-il ajouté, précisant qu'il y avait encore "beaucoup de travail à faire". Europe 1 et France Info, ex-aequo à 8,9% d'audience cumulée, ferment le quinté de tête. Europe 1 perd 0,3 point sur un an mais se stabilise par rapport à la rentrée 2006. La station "commencera mieux 2007 qu'elle n'a terminé 2006", a promis son président Jean-Pierre Elkabbach. Il regrette par ailleurs que Médiamétrie ne prenne pas en compte, dans ses relevés d'audience, les 300.000 téléchargements (podcast) hebdomadaires enregistrés par Europe 1.

Médiamétrie rappelle que la convention de la mesure d'audience ne prend en compte que l'écoute en direct des programmes. L'audience cumulée de France Info, qui aura 20 ans en juin 2007, a continué de s'éroder: elle lâche 1,2 point sur un an et 0,2 point par rapport à la rentrée. La radio d'information en continu souffre de la concurrence multimédia. Radio France a entamé une étude sur la station, dont les résultats permettront de préparer la rentrée 2007/08, a indiqué le président du groupe des radios publiques Jean-Paul Cluzel.

Pour l'ensemble du média radio, l'audience cumulée était inchangée par rapport à la rentrée 2006 et en très légère baisse sur un an. "Quelque 42,15 millions de personnes écoutent la radio chaque jour, ce qui reste un niveau très élevé", a souligné un porte-parole de Médiamétrie.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution