Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 20 Janvier 2007 à 00:00

Canal+France : un seul opérateur de satellites !

Le groupe Canal+ a décidé de ne garder qu'un seul opérateur de satellites, Astra, pour la transmission de ses offres de télévision par satellite en France métropolitaine, dans le cadre de sa fusion avec TPS.

Astra, qui appartient à la société luxembourgeoise SES, est l'opérateur utilisé par le bouquet satellitaire CanalSat, qui vient de fusionner avec l'autre bouquet satellitaire français, TPS. Ce dernier avait pour prestataire Eutelsat et son satellite Hot Bird. Cette décision permet au groupe Canal+ "de disposer durablement de la capacité satellitaire nécessaire pour développer son offre de chaînes et accélérer le déploiement de la haute définition par satellite en France", a expliqué Canal+. Les abonnés de TPS continueront à recevoir leur offre via Eutelsat, avant de migrer progressivement sur le satellite Astra, à partir du deuxième semestre 2007, a précisé le groupe.

Cette migration sera prise en charge par CanalSat, le bouquet satellitaire de Canal+. TPS compte environ 2 millions d'abonnés, dont la plupart ont leur parabole orientée vers le satellite Hot Bird d'Eutelsat. Il va donc falloir réorienter ces paraboles, ce qui prendra plusieurs mois, a expliqué à une porte-parole du groupe Canal+. Au cours des prochains mois, Astra et Eutelsat vont donc assurer une double diffusion. Canal+ précise continuer d'"être un client important d'Eutelsat à l'international, dans les DOM-TOM et la Pologne".

Le rapprochement des activités de télévision payante du Groupe Canal+ et de TPS au sein de Canal+ France est effectif depuis le 5 janvier. Il consacre la fusion des deux grands bouquets satellitaires français, CanalSat et TPS.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution