Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 29 Janvier 2007 à 00:00

Télé HD: «l'escroquerie du siècle»?

Michel Truchon dans le journal canadien le Soleil, s'interroge sur la HD :
"Nombreux ont été les convertis à la télévision haute définition qui n'en croyaient pas leurs oreilles, l'autre dimanche, en entendant le roi de Tout le monde en parle, Guy A Lepage, s'exclamer que la TVHD, «c'est la plus grande escroquerie du siècle».

Du même souffle, il ajoutait qu'«on tourne en HD, pis y'a 1 % de la population qui peut regarder la télévision...» Après une réplique de Dany Turcotte, Lepage lançait : «Moi, je ne me suis pas gardé une petite gêne. Moi, j'ai une belle télévision HD, pis quand on m'a dit que pour pouvoir regarder ça il fallait que je change tous mes satellites et tous mes lecteurs et tout ça, pis que ça coûterait 2000 $, moi, j'ai dit va ch... pis je ne l'ai pas fait.» Bizarres propos venant du producteur de l'émission la plus écoutée à Radio-Canada, le premier diffuseur canadien en HD, avec une qualité qui le place parmi les meilleurs en Amérique.

Un collaborateur me signale qu'André Ducharme écrivait, le 18 septembre, dans la section On jase, là ! du site Internet de Tout le monde en parle : «Le passage à la haute définition rend le montage et la postproduction de notre émission beaucoup plus complexe...» Une complexité qui explique la réticence des réseaux canadiens à passer à la HD, ce qu'ils ne feront pas (et de façon graduelle) avant 2009. Pas assez payant.

Qu'un homme tel que Guy A. Lepage, qui vit de la télévision et produit une émission en TVHD, ait une telle conception de la nouvelle technologie est la preuve qu'il y a encore beaucoup à faire avant que les consommateurs comprennent, dans un premier temps, ce qu'est la télévision en haute définition et, dans un second temps, qu'ils devront finir par s'y convertir... ce qui n'est pas aussi onéreux que Guy A. semble le croire. C'est évident qu'il faut un téléviseur ED ou HD et que c'est là la principale dépense.

Dans les grands centres urbains, il sera possible de capter les chaînes par ondes hertziennes, mais le choix sera limité. Ailleurs, il faudra se tourner du côté des diffuseurs par câble ou par satellite. Les chaînes HD, qui sont pour l'instant presque toutes gratuites, feront alors partie de la programmation régulière. Il faudra évidemment un signal numérique (les satellites le fournissent et le câble a illico). Dernier équipement obligatoire, le récepteur HD. Environ 200 $ pour un modèle de base et de 500 $ à 600 $ pour un enregistreur avec disque dur. Loin des 2000 $...

On serait également un peu plus loin que le simple 1 % mentionné par Lepage, un chiffre qui commence à vieillir. Ça n'est pas officiel, mais on parle d'environ 4 % si on tient compte du grand nombre d'écrans HD vendus cet hiver. Les réseaux canadiens devront finir par comprendre qu'ils vont devoir fournir plus de HD à leurs téléspectateurs s'ils veulent les empêcher de se tourner du côté des émissions américaines pour assouvir leur soif d'images. Car une fois qu'on a vu une émission en HD, il est très difficile de se contenter de la piètre qualité de la transmission standard. HD dont Tout le monde en parle profite grandement...
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution