Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 23 Mars 2007 à 00:00

Khalifa condamné à la réclusion à perpétuité

Le tribunal criminel de Blida en Algérie a prononcé jeudi matin la réclusion à perpétuité par contumace contre Abdelmoumen Rafik Khalifa, dans le cadre d'un vaste procès pour escroquerie ouvert le 8 janvier et lié à la chute de son empire financier en 2003.
Abdelmoumen Rafik Khalifa a été reconnu coupable "d'association criminelle, de corruption, d'abus de confiance, de faux et d'escroquerie", a déclaré la juge Fatiha Brihimi en annonçant la peine. Ce premier procès pour la faillite frauduleuse de la Khalifa Bank devrait être suivi d'autres procès dont celui de la Khalifa Airways. L'Algérie a d'ores et déjà réclamé son extradition à la Grande-Bretagne, où il vit depuis 2003. La cour a par ailleurs condamné cinq autres accusés à 20 années de prison par contumace. Mercredi, le même tribunal a prononcé une trentaine de condamnations à la prison et à des amendes dans le cadre de ce procès. Djamel Guellimi, ancien directeur de Khalifa-TV et numéro deux de la banque Khalifa, avait été condamné à 15 ans de prison.
Mourad Issiridir, Youcef Akli et Mohamed Chébli, ancien cadres supérieurs de l'établissement bancaire, avaient écopé respectivement de 12, 10 et 8 ans de prison. "Les peines sont très lourdes. Nous sommes déçus mais également heureux de voir que de nombreuses personnes à des postes de responsabilité ont été acquittées", a dit un avocat de la défense, Khaled Bourayou, qui a précisé qu'il envisageait de faire appel. Bâti en cinq ans, l'empire Khalifa incluait, outre la Khalifa Bank et la Khalifa Airways, deux chaînes de télévision et des sociétés opérant dans divers secteurs comme la location de voitures, le bâtiment, la conception graphique et la restauration collective.
20.000 personnes au total étaient employées par le groupe, dans lequel la quasi-totalité des entreprises publiques et les grandes sociétés privées algériennes ainsi que des milliers de particuliers, attirés par des profits mirobolants, ont investi des milliards de dinars. Les autorités estiment que plus d'un milliard de dollars ont ainsi été escamotés par les dirigeants du groupe.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution