Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 28 Avril 2007 à 00:00

"Téléportation, Scotty": les cendres de James Doohan dans l'espace à Mach 5

Des cendres de l'acteur James Doohan, alias "Scotty" dans le feuilleton Star Trek, ont été envoyées samedi dans l'espace à Mach 5 avec les restes de 200 autres personnes, des obsèques hors du commun sur lesquelles est tombée une grande émotion au moment du tir.

Près de 500 personnes avaient fait le déplacement près de la localité d'Upham, dans le sud-ouest désertique du Nouveau-Mexique, pour assister à ce lancement spectaculaire, proposé depuis dix ans par une société privée américaine, Space Services Inc. (SSI). Au milieu de ce paysage de steppes, digne d'un western de John Ford, la fusée de six mètres a décollé à 8H58 locales (14H58 GMT) et atteint en 12 secondes cinq fois la vitesse du son, quelque 6.000 km/h, provoquant des cris d'admiration de la foule. Mais bientôt, alors que la traînée blanche se dissipait, la joie a fait place à la peine et de nombreuses personnes, surtout des familles des défunts, ont éclaté en sanglots. "Ils ont perdu des gens qui leur étaient chers, et (ce tir) est ce qui représente le plus pour eux après cette perte", a souligné à l'AFP Charles Chafer, président de SSI, "très heureux" après l'annonce du succès de sa fusée.

Celle-ci, dont la tête contenait des capsules portant une partie symbolique des cendres des disparus, a effectué une trajectoire parabolique en montant à plus de 110 km d'altitude, soit au delà de la limite théorique de l'espace, 100 km. Elle a atterri comme prévu 15 minutes après son lancement, à 50 km du pas de tir, dans l'enceinte de la base militaire de White Sands. Les cendres, après avoir reçu l'onction symbolique de l'espace, devaient ensuite être remises aux proches des disparus. Les veuves de deux des plus illustres "passagers" du vol, James Doohan et l'astronaute Gordon Cooper, ont appuyé sur le bouton de mise à feu. "La seule chose qu'il manquait dans la cabine de lancement, c'était une paire de mouchoirs!", a plaisanté Wende Doohan.

James Doohan, mort en 2005 à l'âge de 85 ans, avait émis le voeu de bénéficier de ces funérailles spatiales, comme le créateur de Star Trek Gene Roddenberry avant lui. Dans la série, il jouait l'ingénieur de bord et était connu pour la réplique routinière "Téléportation, Scotty". "Aujourd'hui, j'ai l'impression d'avoir concrétisé plus de deux rêves", a expliqué Mme Doohan à l'AFP, en soulignant l'émotion générale. "On ne pouvait pas s'empêcher de se sentir impliqué", a renchéri Victoria Lucas, fille du scénariste, producteur et réalisateur des premiers Star Trek.

De telles obsèques sont facturées à partir de 495 dollars par personne, mais SSI se targue de pouvoir aussi envoyer des cendres en orbite. Le prochain vol est prévu en septembre et l'entreprise prend des réservations, à partir de 1.295 dollars. Des "convois funéraires" vers la Lune et même dans l'infini sont aussi au programme. C'est dans la région d'Upham, un coin perdu et poussiéreux à une heure de piste de la route la plus proche, que le Nouveau-Mexique veut construire un ambitieux aéroport de l'espace, dont la concession sera confiée à la compagnie Virgin Galactic du milliardaire britannique Richard Branson. Ce dernier a dit vouloir faire décoller ses premiers touristes de l'espace vers 2010.

Star Trek, d'abord un feuilleton télévisé dont des milliers d'admirateurs ont fêté le 40e anniversaire en 2006, possède une place unique dans la culture populaire américaine. Considérée comme trop compliquée pour la télévision américaine à sa première diffusion, la saga est devenue l'un des succès les plus durables de Hollywood: cinq séries de 726 épisodes au total et dix films, qui ont fourni un milliard de dollars de recettes.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution