Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 3 Mai 2007 à 00:00

L'audience du débat confirme l'intérêt des Français pour la campagne

Le face-à-face télévisé entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal a réuni plus de 20 millions de téléspectateurs, une audience supérieure à celle du débat Jacques Chirac/Lionel Jospin en 1995 (16,78 millions) qui confirme l'engouement des Français pour cette campagne présidentielle.

Très attendu, le duel de plus de deux heures et demie a été suivi par 20.064.720 de personnes sur TF1 et France 2, selon les chiffres de Médiamétrie communiqués par les chaînes. A ce chiffre viennent s'ajouter les téléspectateurs des autres chaînes de télévision qui ont retransmis le débat (NRJ12, MTV, France 24, I-Télé, LCI, BFM TV, TV5 Monde et LCP-Assemblée nationale), portant l'audience télévisée globale à 20.460.000 téléspectateurs chez les individus de 4 ans et plus, a précisé à l'AFP l'institut de mesure d'audience. TF1 a fait une part d'audience de 46,8% (12.979.720 téléspectateurs) et celle de France 2 s'élève à 25,6% (7.085.000).

La chaîne publique a subi un problème technique pendant les premières minutes du débat dans sa diffusion via la TNT, le satellite ou l'ADSL. Un pic d'audience global a été enregistré à 21h45 à 23,1 millions de téléspectateurs, précise TF1. L'audience des radios ayant retransmis le débat ne devrait pas être connue avant plusieurs jours, a indiqué Médiamétrie. De nombreux sites internet ont eux aussi retransmis le débat. A titre d'exemple, France 2 affirme avoir battu son record d'audience sur son site web, avec "près de 90.000 foyers" qui ont regardé la vidéo du débat.

Points d'orgue des campagnes présidentielles, les face-à-face d'entre deux tours génèrent traditionnellement des audiences exceptionnelles. L'audience particulièrement forte de mercredi vient confirmer l'engouement des Français pour cette présidentielle, qui a dopé les ventes de journaux et les audiences des chaînes de télévisions et s'est traduit dans les urnes par une participation massive au premier tour. "C'est un bon score, compte tenu notamment d'une concurrence plus forte en termes d'offre par rapport à 1995", a-t-on commenté à Médiamétrie. Le précédent face-à-face télévisé qui avait opposé Jacques Chirac et Lionel Jospin le 2 mai 1995 avait réuni 16,78 millions de téléspectateurs sur les deux chaînes.

Il s'agit du seul élément de comparaison exacte possible. Pour le duel du 29 avril 1988 opposant François Mitterrand à Jacques Chirac, l'audience globale avait atteint 30 millions de téléspectateurs et auditeurs mais les mesures n'étaient pas les mêmes, se faisant par foyer et non par individu. Par ailleurs le taux d'équipement en postes télévisés était moindre et la population totale était plus faible, explique Médiamétrie. On estimait également à 30 millions de téléspectateurs et auditeurs l'audience globale du débat entre François Mitterrand et Valéry Giscard d'Estaing, en mai 1981, mais Médiamétrie n'existait pas encore.

Dans l'histoire récente de la télévision en France, seuls les évènements sportifs retransmis en direct, en particulier les rencontres de football, ont généré des audiences d'une telle importance. Ainsi, la rencontre France-Portugal lors de la Coupe du monde de football le 5 juillet 2006 avait valu à TF1 22.176.000 téléspectateurs, record absolu d'audience pour une chaîne française, toutes chaînes et genres confondus depuis 1989.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution