Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 4 Mai 2007 à 00:00

Musique, pleurs et bravos aux obsèques de Grégory Lemarchal à Chambéry

Une foule imposante, jeune, avec de nombreuses personnes en fauteuil roulant, a assisté jeudi dans la cathédrale de Chambéry aux obsèques du chanteur Grégory Lemarchal, au cours d'une cérémonie marquée par une grande émotion où ont alterné deux heures durant musique et applaudissements.

La cathédrale, qui peut contenir un millier de personnes, était déjà remplie une demi-heure avant le début de la cérémonie et plusieurs centaines de personnes ont assisté sur le parvis de l'édifice à la messe en l'honneur du chanteur, décédé lundi à l'âge de 23 ans des suites d'une mucoviscidose. Des registres de condoléances étaient installés devant la cathédrale, dont la porte croulait sous les fleurs blanches déposées par les fans du vainqueur de l'émission de télé-crochet de TF1 Star Academy en 2004, ainsi que des troncs pour récolter des fonds destinés à l'association "Vaincre la mucoviscidose".

Parmi les personnalités présentes : Alexia Laroche-Joubert, directrice de la Star Academy, le PDG d'Universal Pascal Nègre, l'animateur de télévision Nikos Aliagas, le chorégraphe Kamel Ouali, mais aussi Etienne Mougeotte, vice-président de TF1, et le chanteur Marc Lavoine. La cérémonie a débuté par la chanson de Daniel Balavoine, "SOS d'un terrien en détresse", que Grégory Lemarchal avait interprétée à la télévision. Aux premières paroles de la chanson, "Pourquoi je vis, pourquoi je meurs", une grande émotion s'est emparée de l'assistance qui a salué la fin du morceau par un tonnerre d'applaudissements.




Puis le père de Grégory, Pierre Lemarchal, a pris la parole pour remercier TF1, la société de production audiovisuelle Endemol, les médecins et les kinésithérapeutes qui ont soigné son fils. "Comme à l'Olympia, tu joues ton dernier concert à guichets fermés avec tout ce monde dehors", a-t-il affirmé. "Cette terrible maladie t'a rongé. Je veux m'adresser aux malades qui ont repris confiance grâce à lui et leur dire, il faut continuer à se battre", a-t-il lancé. "Salut l'artiste, vive "just-gregory.net" (du nom du site internet du fan club du chanteur, ndlr), the show must go on", a conclu M. Lemarchal sous les applaudissements.

Très émue, la soeur du chanteur, Leslie, a évoqué à son tour son frère : "Les anges t'ont appelé trop vite, pourtant tu t'es battu". Puis le cercueil du jeune chanteur est sorti de la cathédrale, où la foule a applaudi une dernière fois. L'inhumation devait avoir lieu en fin d'après-midi "dans la plus stricte intimité", selon la volonté des parents du jeune chanteur, dans le cimetière de Sonnaz (Savoie), village où réside la famille Lemarchal.

Grégory Lemarchal avait remporté la Star Academy avec 80% des suffrages du public fin décembre 2004. Il avait sorti en avril 2005 l'album "Je deviens moi" chez Mercury, un label dépendant d'Universal.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution