Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 2 Juin 2007 à 00:00

Venezuela: manifestation massive pro-Chavez après la fermeture de RCTV

Des centaines de milliers de personnes ont manifesté samedi à Caracas leur soutien au président vénézuélien Hugo Chavez, après une semaine de protestations de la part d'étudiants qui dénoncent un recul de la liberté d'expression au Venezuela, a constaté l'AFP.

A ceux qui condamnent la fermeture de la chaîne de télévision privée Radio Caracas Television (RCTV), Chavez a répondu samedi avec son style direct habituel: "Qu'ils disent de moi ce qu'ils veulent et que les représentants de la bourgeoisie internationale aillent se faire voir". Depuis une estrade dressée dans le centre de Caracas, Hugo Chavez a appelé les manifestants "à la contre-attaque idéologique, politique et populaire" et accusé la bourgeoisie de chercher à le renverser.

Des ministres, de nombreux fonctionnaires et des étudiants pro-Chavez participaient à la manifestation qui s'est déroulée dans une ambiance festive. Les manifestants, vêtus de rouge, la couleur emblématique du régime, scandaient des slogans en faveur d'Hugo Chavez. Les partisans du président convoqués pour manifester brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire: "donner la concession à la vérité... c'est ne pas renouveler le mensonge".

"Avec cette grande marche, a-t-il insisté, le peuple vénézuélien a voulu donner une réponse radicale à l'oligarchie vénézuélienne et lui montrer ce qui l'attend si elle continue de déstabiliser le pays". Samedi, le gouvernement a choisi la démonstration de force en réunissant des centaines de milliers de personnes. Jusqu'ici, plusieurs milliers d'étudiants se sont mobilisés depuis une semaine dans l'ensemble du pays pour protester contre ce qu'il considèrent comme une dérive autoritaire, sans parvenir à mobiliser massivement contre la politique du gouvernement. Vendredi, plusieurs milliers d'étudiants ont manifesté à Caracas, malgré l'interdiction de leur rassemblement par les autorités, pour dénoncer la fermeture de RCTV, très hostile à Hugo Chavez depuis son arrivée au pouvoir en 1999.

Des dizaines d'étudiants protestataires ont été arrêtés par les forces de l'ordre et les autorités affirment que neuf policiers ont été blessés par balles cette semaine lors de heurts avec les étudiants à Mérida (sud-ouest). La licence de RCTV, accusée d'avoir soutenu le coup d'Etat avorté de 2002 contre Chavez, n'a pas été renouvelée et elle a cessé d'émettre le 27 mai. La fermeture de RCTV a largement été condamnée dans le monde comme une atteinte à la liberté d'expression, notamment par l'Union européenne, les Etats-Unis et des associations internationales de défense de la liberté de la presse. Il a prévenu la chaîne d'opposition Globovision qu'en cas de "violations de la Constitution, de la loi ou de terrorisme médiatique", l'autorisation d'émettre pourrait lui être retirée.

Pour le président vénézuélien, les étudiants sont manipulés par l'opposition de droite. Il défend ce qu'il qualifie de "mesure souveraine et légitime" et se dit victime d'une "attaque fasciste" menée contre "la révolution" socialiste qu'il a engagée au Venezuela.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution