Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 17 Janvier 2001 à 00:00

La chaîne Régions se cherche un positionnement avant le numérique hertzien

La chaîne Régions, en quête d'un positionnement clair avant l'avènement du numérique hertzien, a décidé de n'être plus seulement la "vitrine" de France 3 pour le câble et le satellite mais de miser davantage sur les productions "maison", en lançant plusieurs nouveaux programmes.

La chaîne thématique, lancée en mai 1998 et installée à Ecully, dans la banlieue de Lyon, a "un problème de positionnement", a reconnu Robert Thévenot, son nouveau directeur général. "Régions a le choix entre rester un relais de France 3 à travers l'hexagone ou se faire sa propre place sur un créneau qui n'existe pas encore", a-t-il précisé. Une alternative qui prend plus de relief encore avec l'arrivée prévue du numérique terrestre, probablement en 2002. Le futur bouquet de chaînes de France Télévision destinées au numérique hertzien devrait en effet compter plusieurs chaînes locales développées par France 3 et "Régions pourrait alors devenir la tête de pont de cet ensemble", remarque M. Thévenot. Elle pourrait aussi prendre une toute autre voie. "Si France Télévision veut faire une chaîne sur la cuisine, la faire à Lyon, capitale mondiale de la gastronomie, pourrait aussi avoir un sens", sourit-il. En attendant, la chaîne a choisi de s'émanciper un peu de son statut originel de "vitrine" de France 3 pour le câble et le satellite.

A son arrivée, M. Thévenot a été chargé par Rémy Pflimlin, président de Régions et directeur général de France 3, de "réfléchir à un nouveau projet éditorial". Ce dernier a abouti à la création de nouvelles émissions quotidiennes, des productions "maison" placées dès le 15 janvier aux horaires stratégiques du matin (08h00-09h00), du midi (13h00-14h00) et de fin d'après-midi (18h00-19h00). Reportage quotidien "Il fallait mettre en valeur notre implantation locale, notre équipement technique tout numérique et le réseau de visiophones", remarque M. Thévenot.

A 08h00 sont programmés "Matins malins", tranche matinale en direct mêlant information, météo, revue de la presse quotidienne régionale et chroniques (cuisine, livres, généalogie, initiatives en faveur des handicapés). Par ailleurs, une équipe de Régions s'installera chaque semaine dans une région française et présentera dans "Matins malins" un reportage de 26 minutes quotidien qui rythmera l'émission. Ce reportage sera diffusé en une fois le soir à 18h30 dans "7 en France". A 13h00 s'ouvrira une tranche d'informations, qui prendra la place des flashes diffusés jusqu'ici tout au long de la journée. Le "13h00 des régions" débutera avec un journal réalisé à partir des reportages des stations locales de France 3 et se poursuivra avec des informations thématiques (outremer, initiatives citadines, agenda culturel, revue de la presse régionale...).

Enfin, à 18h00, les "VisioMag" mettront à profit le réseau de visiophones de Régions, "marque de fabrique de la chaîne". Ces appareils, placés chez des particuliers ou dans des lieux professionnels (France 3, France BLEU...) permettront de "donner la parole à des citoyens" autour de différents thèmes. Le lundi sera consacré au sport, le mardi aux initiatives locales, le mercredi à la politique, le jeudi aux débats et le vendredi à la culture. Régions est détenue à 50,01 par France Télévision, à 39,99% par Wanadoo Audiovisuel (France Télécom) et 10% par Dexia (Crédit local de France).

Dotée d'un budget annuel de 52 millions de francs, elle est diffusée sur le satellite (TPS) et le câble.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution