Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 11 Juin 2007 à 00:00

Les "Soprano" tirent leur révérence et gardent leur mystère

Qu'est-il arrivé à Tony Soprano? Le dernier épisode de la série vedette de la chaîne câblée américaine HBO, diffusé dimanche soir aux Etats-Unis, a tenu en haleine jusqu'à la dernière seconde plusieurs millions de téléspectateurs américains au terme d'un suspense digne des plus grands Hitchcock.

Rien n'avait filtré dans la presse sur le destin de Tony Soprano, magistralement interprété par James Gandolfini, un parrain de la mafia du New Jersey plus vrai que nature. Jamais depuis le fameux "qui a tiré sur JR Ewing?" de la série culte des années 1980 "Dallas" le public attendait avec autant d'impatience de connaître le mot de la fin. La plupart des journaux avaient depuis vendredi ouvert leurs colonnes à leurs lecteurs pour leur demander d'imaginer la conclusion de cette série qui a dynamité les codes télévisuels et reçu de multiples récompenses dont 18 Emmy Awards, les plus prestigieuses distinctions dans le domaine audiovisuel aux Etats-Unis depuis sa création en janvier 1999.

Chacun se demandait si Tony allait se faire "descendre"? S'il allait finalement collaborer avec le FBI et devenir une "balance"? S'il allait simplement continuer sa vie comme avant? Le créateur de la série, David Chase, a confié qu'il avait imaginé la fin des Soprano il y a trois ans. "Il n'y aura pas beaucoup de changements par rapport à ce que j'envisageais alors", a-t-il confié samedi au Washington Post. Et personne d'autre que lui n'aurait pu imaginer une fin aussi retorse. Les cinq dernières minutes de la série n'ont certainement pas fini de faire parler. On voit Tony Soprano attablé seul dans un restaurant anonyme. Sa femme Carmela (Edie Falco) le rejoint.

Au comptoir, un homme croise son regard. Est-ce un tueur? est-ce un agent du FBI? un simple consommateur? Leur fils AJ Soprano (Robert Iler) rejoint à son tour ses parents. Et d'un mouvement de caméra diabolique, le téléspectateur croit deviner d'autres dangers potentiels pour Tony et sa famille dans la salle du restaurant. Le danger va-t-il venir de ce couple tranquille, d'un homme qui se dirige vers les toilettes, d'un homme attablé à quelques tables des Soprano, d'un autre homme suspect au comptoir? A ce moment, même les plus blasés des téléspectateurs retiennent leur souffle. L'explosion est proche.

Jouant avec les nerfs de millions d'Américains, Chase qui a également réalisé cet ultime épisode, passe alternativement des scènes à l'intérieur du restaurant à l'extérieur où la fille de Tony, Meadow Soprano (Jamie-Lynn Sigler) tente laborieusement de réussir un créneau avec sa luxueuse voiture. Chacun estime que le drame est proche. Quand Meadox réussira enfin à se garer et rejoindra ses parents et son frère dans le restaurant les dés seront jetés. Mais est-ce si sûr? Meadox ouvre la porte et... David Chase est diabolique.

Le 86e et dernier épisode des Soprano a également été l'occasion de montrer, à la 40e minute, l'exécution, particulièrement horrible, de Phil Leotardo (Frank Vincent) qui avait déclaré la guerre à Tony, d'apprendre que la vierge Mary peut apparaître dans une boîte de strip-tease, de voir le président George W. Bush se trémousser sur une danse africaine dans les jardins de la Maison Blanche et d'être mis en garde sur le danger de garer son 4x4 sur des feuilles séchées. Qualifiée par le New York Times de "peut-être la plus grande oeuvre de la culture populaire américaine de ces 25 dernières années" les Soprano ont tiré leur révérence avec maestria.

A l'heure des adieux, Gandolfini a fait part de son "soulagement" de se débarrasser du personnage de Tony. En revanche l'actrice Edie Falco s'est déclarée "vraiment triste". Quant à David Chase il s'est promis une année sabbatique, de ne plus faire de télévision et, peut-être, de réaliser un film pour le grand écran qui, promet-il, n'aura rien à voir avec les Soprano.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution