Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 20 Juin 2007 à 00:00

YouTube: lancement à l'international dans le sillage de Google

Le site américain de partage de vidéos YouTube a annoncé son lancement à l'international, essentiellement en Europe, une façon de profiter de l'omniprésence de sa maison mère Google sur le Vieux continent et de contrer les initiatives au niveau national.

Les deux cofondateurs de YouTube, Chad Hurley et Steve Chen, ont annoncé le lancement de versions locales dans une dizaine de pays: Brésil, France, Irlande, Italie, Japon, Pays-Bas, Pologne, Espagne et Royaume-Uni. L'implantation "dans d'autres pays dans les mois à venir" devrait suivre, notamment en Allemagne. Les deux trentenaires avaient fait le déplacement à Paris ainsi que le PDG de Google, Eric Schmidt, pour le premier "Google press day", qui était organisé hors des Etats-Unis. Une manière de montrer l'importance donnée à l'événement. Le site YouTube, créé début 2005 dans un garage californien, a été racheté par Google en octobre 2006. C'est sa deuxième plus importante acquisition derrière celle de DoubleClick en 2007.

"C'est un mariage réussi, qui nous a permis de progresser, nous avons une culture semblable", s'est félicité Steve Chen. Avec quelque 100 millions de vidéos consultées quotidiennement et six heures de nouveau contenu ajoutées toutes les minutes, selon les chiffres communiqués mardi, YouTube est numéro un mondial. Mais le site doit désormais asseoir son audience dans chaque pays. En France, Dailymotion le talonne de près avec un peu moins de 20% de parts de marché. Le français s'est lui-même lancé dans des versions à l'international, sans toutefois profiter de la force de frappe d'un Google.

Dans la majorité des pays européens, Google est de loin le premier moteur de recherche, loin devant ses principaux concurrents Microsoft et Yahoo!. Selon l'institut Comscore, les seuls pays où Google est devancé sont la Norvège, la Russie et la Suède. Paradoxalement, aux Etats-Unis, Yahoo! figure en première position et Google seulement en troisième. Dans sa stratégie de conquête, YouTube restera centré sur les communautés d'utilisateurs qui alimentent le site de leurs vidéos, a affirmé M. Schmidt, même si le site a signé des partenariats avec de nombreux diffuseurs de contenus. Il s'agit notamment de la BBC, France 4, France 24, les chaînes espagnoles Antena 3 et Cuatro TV, ainsi qu'avec des clubs de football européens comme Chelsea FC, AC Milan, FC Barcelone et le Real Madrid.

"L'Europe représente une grande part de nos activités", a affirmé M. Schmidt, précisant que les partenariats étaient un "élément clef" de la stratégie de Google, basée sur le partage de revenus issus de la publicité. Ce rapprochement devrait permettre à YouTube de temporiser avec les diffuseurs, très remontés sur la question des droits d'auteur. Malgré ses tentatives de supprimer les programmes litigieux, le site fait l'objet de nombreuses poursuites.

Ce déploiement de YouTube dans neuf pays consiste en une "traduction du site" et un "accès au support technique dans la langue nationale (...) et avec des fonctionnalités adaptées au niveau local", a expliqué Sakina Arsiwala, responsable de la présence internationale de YouTube. La page d'accueil du site français (youtube.fr) propose des vidéos en français ainsi qu'une vidéo du rappeur Kamini qui a percé grâce à internet.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution