Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 25 Juin 2007 à 00:00

18e marché du documentaire à La Rochelle : la révolution numérique en marche

Le 18e marché du film documentaire Sunny Side Of The Doc qui se tiendra à La Rochelle du 26 au 29 juin fera la part belle aux "nouvelles plates-formes" de diffusion, internet, vidéo à la demande (VOD) ou téléphonie qui fleurissent dans le sillage de la révolution numérique.

L'édition 2007 mettra aussi à l'honneur l'Amérique latine, un continent qui "s'éveille au documentaire", ainsi que le documentaire d'investigation, avec une série de projections publiques gratuites qui présentera des oeuvres inédites en France, en provenance du monde entier. Plus de 2.000 visiteurs sont attendus à ce "rendez-vous mondial des professionnels du documentaire", où une cinquantaine de pays seront représentés, avec "de plus en plus de participants en provenance d'Asie et d'Amérique latine", note le commissaire général Yves Jeanneau.

Ce dernier a créé cette manifestation en 1990 à Marseille, où elle se tenait jusqu'à 2005, avec le réalisateur Olivier Masson, pour favoriser la circulation internationale des programmes en permettant des rencontres entre producteurs et diffuseurs. Le Sunny Side se veut aussi un "lieu de réflexion" : la manifestation portera cette année sur les défis liés aux mutations technologiques, qui en démultipliant les possibilités de diffusion notamment sur des "écrans nomades", suscitent des inquiétudes chez les producteurs, selon M. Jeannaud.

L'émergence de ces nouveaux médias est "en soi une très bonne chose", mais si elle ne s'accompagne pas de moyens de production suffisants, elle risque d'aboutir à une "standardisation des programmes" via le développement de productions "low cost", explique-t-il. Le documentaire, qui doit réinventer sa place et son modèle économique en cette période de recomposition du paysage audiovisuel, "reste une activité qui se vend bien à l'international", même si on observe depuis un an une recrudescence des "sujets de société nationaux", difficiles à exporter, selon lui.

Outre l'espace d'exposition réservé aux stands, le marché offre un auditorium de 800 places, des salles de screening haute définition, une vidéothèque numérique de 500 programmes, des conférences et ateliers ainsi qu'un "Village high tech". Doté d'un budget de 1,5 million d'euros, le Sunny Side Of The Doc a noué des partenariats notamment avec le CNC, le ministère de la Culture, Arte, le groupe France Télévisions et de nombreuses chaînes étrangères.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution