Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 17 Juillet 2007 à 00:00

Télévision mobile: la Commission va promouvoir une norme unique

Désireuse de donner un coup de pouce à la télévision mobile, encore à l'état embryonnaire en Europe, la commissaire aux Médias Viviane Reding va "encourager" mercredi une norme unique pour la diffusion de programmes télé sur les téléphones portables.

Selon une source européenne, la Commission va décider d'inscrire la technologie DVB-H sur la liste des normes communautaires. Etats membres et industrie seront dès lors "encouragés" à développer ce standard. Si les Etats se montraient réticents à la suivre, la Commission pourrait décider en 2008 de rendre cette norme obligatoire. En mars, Viviane Reding avait déjà annoncé qu'elle envisageait de faire du DVB-H un standard européen. Son ambition: que cette norme unique connaisse le même succès que la norme GSM adoptée en 1989 dans la téléphonie mobile.

"L'industrie européenne a déjà développé par le passé des normes qui se sont imposées, et je suis convaincue que grâce au DVB-H, les services de télévision mobile pourront réaliser les économies d'échelle nécessaires pour assurer leur succès commercial en Europe et partout dans le monde", avait-elle alors déclaré. La Commission estime que le marché de la télévision mobile pourrait générer 9 milliards d'euros de revenus dans le monde en 2009 et 20 milliards en 2015. Pour ce qui est de l'Europe, certains analystes prédisent qu'on comptera près de 69 millions d'abonnés en 2011.

Un succès encore à confirmer car pour l'heure, l'Europe est à la traîne: aux Etats-Unis, un tel service est offert depuis 2003 et depuis 2005 en Corée du Sud. Dans l'Union européenne, seuls quelques pays comme l'Italie, la Finlande, la France ou l'Allemagne sont entrées dans la danse. Alors qu'en Corée du Sud, le taux de pénétration est proche de 10%, en Italie, où la télévision mobile est la plus déployée en Europe, ce taux est encore inférieur à 1%! Actuellement, il existe trois grandes technologies de télévision mobile : une technologie mise au point par l'américain Qualcomm et baptisée MediaFLO, la technologie d'origine sud-coréenne DMB et enfin la technologie DVB-H.

Contrairement à MediaFLO, une technologie "propriétaire", et appartenant donc à une entreprise, le DVB-H est une technologie "ouverte" et accessible à tous. Aujourd'hui, elle est utilisé dans 18 Etats membres de l'UE, soit commercialement, soit encore au stade d'essais techniques. C'est afin de confirmer cette tendance que la Commission veut faire du DVB-H une norme unique. Viviane Reding craint en effet que si elle tarde, l'exemple allemand ne se reproduise ici et là.

En Allemagne, en effet, les 16 Länder choisissent chacun leur technologie. Ainsi, un usager qui regarde un match de football sur son téléphone peut se voir privé du but final, car entretemps il aura changé de Land. L'urgence est d'autant plus forte que d'autres ne ménagent pas leurs efforts. Ainsi, la Chine prépare activement un essai de télévision mobile pour les Jeux olympiques de 2008 à Pékin.

Si l'initiative de la Commission mercredi a de quoi ravir le premier fabricant mondial de téléphones portables Nokia, le nippo-suédois Sony-Ericsson ou l'opérateur britannique Vodafone --déjà passés au DVB-H--, elle risque en revanche d'irriter les sud-coréens Samsung et LG Electronics ou le japonais Panasonic, adeptes du standard DMB. Ces derniers contestent d'ores et déjà le manque de neutralité de la Commission.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution