Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 11 Août 2007 à 00:00

Retard pour Soyouz en Guyane: l'arrivée des Russes reportée à mars

L'arrivée des ingénieurs russes et de leurs équipements sur le pas de tir Soyouz au Centre spatial guyanais n'interviendra pas avant mars 2008, soit près de six mois de retard sur les délais mentionnés en début d'année, a-t-on appris vendredi auprès du CSG.

"Ils ont quelques mois de retard, mais sur un projet de 4-5 ans c'est presque anecdotique", a indiqué à l'AFP Frédéric Munos, chef de service des constructions neuves pour le Cnes, maître d'ouvrage du chantier. "Aujourd'hui, nos principaux problèmes se trouvent au niveau des interfaces avec les systèmes russes", a poursuivi M. Munos. "Leur difficulté est principalement la mise aux normes européennes de leurs équipements fabriqués en Russie".

"En bref, ce sont des raisons d'interfaces et de mise aux normes". La première campagne de lancement est par conséquent annoncée au cours du premier semestre 2009, et non plus pour la fin de l'année prochaine. Le site actuellement en construction près de Kourou doit permettre de mettre en orbite des satellites commerciaux à l'aide du mythique lanceur Soyouz, à la fiabilité légendaire.

Les tirs de satellites militaires russes continueront à être effectués depuis la base de Baïkonour, au Kazakhstan. Selon Michel Bartolomey, directeur d'Arianespace en Guyane, "les adaptations que les Russes doivent faire pour l'environnement de Guyane sont assez mineures.

C'est juste pour être conforme aux règlements de sauvegarde et de transmission des données. Comme on savait depuis le début que les problèmes viendraient des interfaces avec les Russes, on a fait la conception du site pour ressembler au maximum à Baïkonour".

À Kourou, le chantier est sur le point de terminer sa deuxième grande phase. Après les travaux de terrassement des 120 hectares du site débutés en 2005 et achevés fin 2006, 450 personnes travaillent aujourd'hui pour livrer les infrastructures (le pas de lancement et les bâtiments d'assemblage) début 2008.

Fin 2008, les essais de réception des systèmes débuteront pour être terminés en mars 2009, date prévue de la livraison de l'ensemble de lancement à Arianespace qui sera l'opérateur des vols.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution