Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 25 Août 2007 à 00:00

10 ans après, Diana continue d'inspirer le petit écran

Pour le dixième anniversaire de la mort de Lady Diana le 31 août 1997 à Paris, plusieurs chaînes de télévisions vont diffuser des documentaires revenant sur l'enquête autour du tragique accident du pont de l'Alma et défendant différentes versions des faits.

Le 25 août en deuxième partie de soirée, France 3 propose "Diana et les fantômes de l'Alma", un documentaire de Francis Gillery fruit de plusieurs mois d'investigation. En France, l'enquête de la brigade criminelle a conclu à un banal accident de voiture. Etayé par des témoignages, le film offre un tout autre éclairage. Hypothèse de départ: la focalisation de l'attention sur Diana a presque fait oublier que son compagnon, Dodi Al-Fayed, pouvait être une cible pour des intérêts malveillants.

Le réalisateur s'intéresse au personnage de Mohammed Al-Fayed, le père de Dodi, richissime homme d'affaires égyptien très controversé en Angleterre et à son extraordinaire ascension. La chaîne publique proposera aussi le 31 août à 15h05 "Diana princesse du peuple", un téléfilm réalisé par Gabrielle Beaumont, et à 23h20 "Diana, la reine des coeurs", un documentaire de Gavin Hewitt retraçant les moments clés de la vie de la princesse.

Pour sa part, TF1 s'est attaché à raconter le dernier été de la princesse. Programmé le 30 août à 20h50, "Diana, les derniers jours d'une princesse" revient sur le début de sa relation avec Dodi Al-Fayed, ses vacances avec lui en Méditerranée, leurs derniers jours à Paris. Coproduit par TF1, Discovery aux Etats-Unis, Channel 5 au Royaume-Uni, ProSieben en Allemagne et Channel One Russia, le docu-fiction de Richard Dale a coûté 3 millions d'euros. Il mêlera images d'archives et interviews à des scènes filmées.

Genevieve O'Reilly, aperçue dans "Star Wars III" (2006) incarne Diana. "Je suis un peu effrayée. C'est beaucoup pour un acteur de jouer une telle icône, mais j'ai essayé d'approcher le personnage comme je le ferais pour n'importe quel autre", avait expliqué l'actrice lors du tournage à Paris en avril dernier. Arte a choisi l'angle des difficiles relations entre Diana et la reine Elisabeth pour traiter de l'événement.

Le documentaire allemand de Michael Wech, "Lady Diana contre Elisabeth II" diffusé le 29 août à 20h40 revient, témoignages à l'appui, sur l'histoire d'une lutte longtemps tenue secrète au sein de la famille royale. Téva et M6, qui appartiennent au même groupe, font programme commun, le 23 août à 20h50 pour la première, le 26 août à partir de 15h25 pour la seconde.

Après un documentaire français sur "William et Harry, les princes du peuple", elles reviennent aussi sur les ultimes instants de la princesse avec "Diana, les derniers jours", un film britannique proposant une chronologie des événements. Du côté de France 5 on a préféré se pencher sur la personnalité de la princesse de Galles avec un documentaire "Le destin de Lady Di" réalisé par Tim Wilcox.

Actuellement, une enquête judiciaire sur la mort de la princesse est toujours en cours en Grande-Bretagne. Cette procédure spécifique a pour but de déterminer les causes de décès en cas de mort violente ou inexpliquée, mais ne se prononce pas sur les responsabilités éventuelles.

Fin 2006, la police britannique avait écarté l'idée d'un complot dans la mort de la princesse, évoquée avec persistance par Mohammed Al-Fayed, concluant comme l'enquête française à un "tragique accident".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution