Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 29 Août 2007 à 00:00

Canal+ met l'accent sur la création originale, nouveau "pilier" de la chaîne

Canal+ met cette année l'accent sur la création originale, destinée à devenir l'un des piliers de la chaîne cryptée, "une inflexion sensible" de sa ligne éditoriale, dont les deux axes historiques sont le cinéma et le sport.
Il y aura cette année "une inflexion sensible de la ligne éditoriale de Canal+", avec "une augmentation de la part de la production originale en fiction et programmes", a déclaré le directeur général de Canal+, Rodolphe Belmer, lors de la conférence de présentation de la grille de rentrée. Le budget consacré à la fiction a été multiplié par plus de trois en deux ans. La création originale permet de "nourrir l'identité de la chaîne et de s'abstraire de la dépendance de certains ayants-droit trop gourmands", a-t-il ajouté. Le développement de la fiction originale est "un moyen d'avoir des produits totalement exclusifs", qui pourront alimenter d'autres supports développés par Canal+, comme par exemple l'internet, a précisé le directeur général. Le groupe annoncera d'ailleurs la semaine prochaine le lancement d'un nouveau site internet sur lequel il "fonde beaucoup d'espoirs". "Un an après la fusion" avec le bouquet satellitaire TPS, "nous sommes engagés dans une logique d'expansion, y compris dans l'internet", a souligné Bertrand Méheut, le président du groupe.
"Notre passion pour le sport et le cinéma", les deux piliers historiques de Canal+ pour attirer les abonnés, "reste intacte", a ajouté Rodolphe Belmer. Mais "il n'y a plus aucun programme qui soit vital pour nous", a-t-il prévenu, faisant clairement allusion aux droits de retransmission des matches de la Ligue 1 de football qui seront renégociés en novembre pour la période de 2008-2011.
Lors de la conférence de presse, la chaîne a longuement énuméré tous les sports dont elle retransmet les principaux rendez-vous, du tennis (US Open, Wimbledon...) au basket (NBA, Pro A...) en passant par le golf et l'hippisme. En matière de fiction, Canal+ va consacrer, pour la première fois, une case hebdomadaire en première partie de soirée (le lundi) à des films et des séries français produits pour la chaîne.

Seront prochainement diffusés des "unitaires" (téléfim d'un seul tenant) "sur des sujets engagés", tels que "Les prédateurs" (sur l'affaire Elf), "Opération Rwanda" (le génocide des Tutsis au Rwanda), "La Traque" (épopée de la traque des nazis) et des séries comme "La commune" (sur les banlieues) ou "Scalp" (les golden boys des années 80).
Côté cinéma, le mercredi soir est réservé aux films populaires, le vendredi aux films d'action et le samedi aux succès du box-office. Le documentaire bénéficie d'un rendez-vous mensuel en première partie de soirée, sur des sujets "humanistes et engagés" ("Education nationale, un grand corps malade", "Le péril vieux" ou encore "L'Empire State Building" par William Karel et "Katrina" par Spike Lee).
Du côté des programmes en clair, Samuel Etienne animera de 12H40 à 13H50 une nouvelle émission, "L'Edition spéciale", qui vise à faire cohabiter journalistes et humoristes. Pascale Clark, qui animait la tranche l'année précédente, présentera le samedi à 13H55 en clair "Un café, l'addition" pour "un débat d'idées".
Les téléspectateurs retrouveront, entre autres, le magazine politique "Dimanche+" avec Laurence Ferrari, "Le Grand Journal" avec Michel Denisot, "Groland" (qui fête ses 15 ans), "Salut les Terriens", sans oublier "Les Guignols".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution