Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 3 Septembre 2007 à 00:00

Un "reality show" mettant en scène des enfants provoque un scandale aux USA

Un "reality show" mettant en scène des enfants livrés à eux-mêmes dans une ville fantôme, a suscité une polémique aux Etats-Unis avant même sa diffusion, qui pourrait, du coup, être remise en question.

L'émission baptisée "Kid nation" (la nation des enfants), qui a déjà été tournée et doit être diffusée sur la chaîne CBS le mois prochain, se veut une chronique des aventures de jeunes enfants s'efforçant de bâtir une société sans adultes. Le programme a été comparé au célèbre roman de William Golding, "Sa majesté des mouches", où un groupe d'enfants s'efforce de survivre sur une île du Pacifique après un accident d'avion, et où ils finissent par construire une société encore plus violente que celle des adultes.

Le tournage de "Kid nation", intervenu en avril et en mai, a réuni 40 enfants âgés de 8 à 15 ans dans l'objectif "de réussir là où les adultes ont échoué", selon le créateur du programme, Tom Forman. Mais des révélations ont soulevé des problèmes juridiques et éthiques liés à l'émission, et remis en question sa diffusion prévue le 19 septembre. Les autorités du Nouveau Mexique (sud-ouest) où a eu lieu le tournage, seraient actuellement en train d'enquêter sur une possible infraction au code du travail après des accusations affirmant que les enfants avaient été contraints de travailler 14 heures par jour.

Un parent s'est également plaint du fait que sa fille a été brûlée au visage au cours d'un accident dans une cuisine, et d'autres enfants auraient bu du chlore accidentellement. Tom Forman a démenti que les enfants aient été maltraités. "Ces enfants étaient entre de bonnes mains avec des procédures de sécurité qui sont à la hauteur ou dépassent celles de n'importe quelle école ou camp de vacances dans le pays", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Les enfants "ne travaillaient pas, ils participaient", fixant leurs propres horaires, a ajouté M. Forman. Sans parvenir à désamorcer les critiques, les responsables du show ont fait valoir qu'une équipe de psychologues, d'experts de la nature et du personnel médical assistaient les enfants. "Cela a été assez loin", a estimé pour sa part le reporter de télévision Barry Garron. "Il est temps pour CBS d'arrêter les frais, de demander des excuses pour cette idée hâtive même si elle était bien intentionnée, et de la retirer de la programmation".

Les syndicats d'acteurs s'en sont mêlés: "nous sommes choqués des récentes informations sur l'exploitation des enfants sur le tournage de Kid nation", a indiqué dans un communiqué la Screen Actors Guild (SGA). "Si les enfants avaient été engagés sous des contrats de la Guild, ils auraient été protégés", ajoute la SGA. Les enfants sur le tournage étaient payés 5.000 dollars chacun, et certains recevaient des bonus, après avoir gagné des défis.

Plusieurs parents interrogés ont assuré qu'ils ignoraient que leur progéniture pouvait gagner des "étoiles d'or" d'une valeur de 20.000 dollars. Dans la polémique, il est aussi reproché aux parents d'avoir signé des documents désengageant la responsabilité de la production en cas d'"imprévus pouvant causer de graves blessures, des maladies ou la mort, tels que noyades, chutes, rencontres d'animaux sauvages, maladies sexuellement transmissibles, virus du sida ou grossesse".

Une mère a défendu sur CNN son choix de faire participer sa fille: "j'ai parlé à CBS qui m'a dit que grosso modo cela ressemblait à une colonie de vacances". "Il ne s'est rien passé de dangereux pour les enfants. Je n'aurais pas envoyé ma fille si il y avait eu un quelconque danger", a ajouté cette mère.

Pour Robert Thompson, professeur de culture populaire à l'Université de Syracuse (New York) "la vraie question est de savoir si, même s'il s'agit juste d'un reality show sur un camp de vacances, on doit exposer un gamin de 8 ans sur une chaîne de télévision nationale, connaissant les impacts de la célébrité télévisuelle sur de si jeunes esprits".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution