Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 25 Septembre 2007 à 00:00

La télévision mobile personnelle: c'est parti !

L'adoption d'une norme de diffusion pour la télévision mobile personnelle (TMP) ouvre la porte à un nouveau mode de consommation de la télévision, qui pourrait devenir ainsi aussi disponible qu'en son temps la radio le fut, grâce au transistor.

Selon des modalités qui restent encore largement à définir en ce qui concerne le contenu des programmes ou le modèle économique, il sera possible de regarder sur l'écran d'un récepteur de poche ou d'un téléphone portable soit les chaînes existantes diffusées en numérique par voie hertzienne, soit des programmes spécialement conçus pour la mobilité.

Le téléspectateur pourra continuer à regarder les programmes télévisés en se déplaçant, que ce soit à pied dans la rue, ou à l'intérieur d'un moyen de transport, privé (sur des écrans installés à l'arrière d'une voiture par exemple) ou public (y compris dans le métro parisien où des expériences ont été conduites avec succès). La TMP dite "broadcast" ne doit pas être confondue avec la télévision mobile dite "unicast", qui est déjà une réalité en France.

La TMP unicast implique en effet les opérateurs de télécommunications, comme Orange, Bouygues ou SFR, qui proposent également à leurs clients des offres de programmes télévisées, y compris des bouquets de chaînes. Ces programmes sont reçus sur des téléphones portables 3G, selon un cheminement identique à celui d'une communication téléphonique, par l'intermédiaire de la puce incorporé dans le téléphone.

En utilisant les réseaux dont ils sont propriétaires, les opérateurs de télécommunications peuvent ainsi délivrer des programmes télévisés en "streaming" (en direct) ou des vidéos à la demande (VOD, video on demand) de point à point. En revanche, la TMP en broadcast, qui devrait bénéficier d'une qualité d'image et de son supérieure à celle de la télévision mobile unicast, affranchit les diffuseurs du passage obligé par les opérateurs de télécommunications.

Attendu avec impatience par certains groupes audiovisuels comme Canal+ ou certains des nouveaux entrants de la télévision numérique terrestre, comme BFMTV, la TMP "broadcast" est déjà une réalité dans plusieurs pays d'Europe et en Asie. Elle existe ainsi depuis un an en Italie (600.000 abonnés, selon des chiffres de l'agence NPA Conseil), depuis peu au Royaume-Uni (10.000 abonnés) et en Allemagne (9.000 abonnés).

Elle a été inaugurée fin juin en Finlande où elle est diffusée par une filiale de la société française TDF. En Asie, c'est notamment une réalité commerciale au Japon (7 millions d'abonnés) et en Corée du Sud (6,5 millions).
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution