Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 26 Janvier 2001 à 00:00

Télévision: les Français progressent sur le marché américain

Réunis sous un immense drapeau tricolore, une centaine de professionnels de la télévision française ont marqué cette semaine à Las Vegas quelques points supplémentaires sur le marché américain, réputé pour être l'un des plus fermés au monde.

Le NATPE, gigantesque foire mondiale de l'audiovisuel où des centaines de chaînes américaines font chaque année l'essentiel de leurs achats, est devenue pour eux un pélerinage annuel, occasion rêvée de vendre et de coproduire de nouveaux programmes. "Les Français sont formidables, ils ont un stand très impressionnant et je sais qu'ils font beaucoup de business", a déclaré à l'AFP le président du NATPE, Bruce Johansen.

Quarante sociétés ont ainsi élu domicile dans le "village provençal" bâti par TV France international (TVFI), association d'aide à l'exportation des programmes audiovisuels français. Preuve que rien n'est tout à fait impossible au pays de Disney, y compris dans le genre de la fiction, "Les Misérables", avec Gérard Depardieu, ont été regardés début janvier par plus de deux millions d'Américains sur Fox Family, une chaîne du câble. Le groupe Télé Images international, premier producteur indépendant en France, a vendu ces derniers mois "Les chroniques de l'Afrique sauvage" à Discovery, première chaîne câblée américaine avec 74 millions d'abonnés, "People's Planet", série sur l'impact écologique de la mondialisation, diffusée en prime time le samedi soir sur CNN, et, fait exceptionnel, un documentaire sur Bob Marley à la chaîne publique PBS.

En 1999, les exportations de programmes audiovisuel français vers l'Amérique du nord ne représentaient toutefois que 12,4% du montant total des exportations (748 millions de francs), répartis à parts quasi égales entre Etats-Unis et Canada. "Le marché américain reste toujours difficile d'accès mais depuis quelques années, on assiste à d'énormes progrès dans les domaines de l'animation et du documentaire mais aussi de la fiction, avec Gérard Depardieu notamment", confirme Mathieu Béjot, délégué général de TVFI. Le cheval de Troie des Français, ce sont les chaînes du câble et du satellite. "Les networks restent traditionnellement fermés", observe-t-il.

Marathon production, une jeune maison qui a fait un tabac dans le monde entier avec les 254 épisodes de sa série "Sous le soleil", a signé au NATPE un accord avec FOX pour 26 épisodes d'un dessin animé co-produit avec TF1, Totaly Spies, taillé sur mesures pour plaire au public américain.

Comme d'autres, TF1 international profite aussi de l'occasion pour vendre aux sud-américains et aux asiatiques qui viennent traditionnellement en force au NATPE. "Il y a effectivement un certain nombre de contrats en vue avec eux", confirme Didier Sapaut, directeur général. Pour s'attaquer au marché américain avec davantage d'efficacité, précise-t-il, TF1 international sera bientôt représentée par un agent aux Etats-Unis. Millimages, dont les dessins animés ont fait le tour du monde, travaille désormais régulièrement avec Disney ou Fox. "Il y a encore cinq ans, il était presque impossible de vendre un programme aux Etats-Unis", remarque Roch Lener, son président. Aujourd'hui, "Pablo, le petit renard rouge" est diffusé sur Disney Channel, "Archibald, le koala", sur Cartoon network et "64, rue du zoo", sur Fox Family. Venu au NATPE pour la première fois, Pierre Betsch, directeur international de Upside Television, petit producteur indépendant, n'en revient pas. "J'ai vu des clients comme le patron de Fox Kids Europe ou celui des acquisitions de Disney Europe, ce qui est à la fois formidable et inespéré", s'enthousiasme-t-il.

Pour lui, le NATPE est désormais le troisième MIP de l'année.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution