Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 24 Octobre 2007 à 00:00

Lancement de la navette spatiale américaine Discovery vers l'ISS

La Nasa a lancé avec succès mardi la navette Discovery et son équipage de sept astronautes pour une mission ambitieuse et complexe de construction de la Station spatiale internationale (ISS), clé pour préparer les futures vols habités vers Mars.

Discovery s'est arrachée du pas de tir 39A comme prévu à 15H38 GMT. Il s'agit du troisième vol d'une navette en 2007 sur les quatre programmés. Un peu plus d'une minute après s'être élancée dans un ciel partiellement couvert au-dessus de l'Atlantique, Discovery atteignait déjà une vitesse de près de 6.000 km/heure.

Les deux fusées d'appoint, qui fournissent 80% de la poussée, se sont ensuite séparées comme prévu deux minutes après le lancement pour retomber dans l'Atlantique où elles seront récupérées et réutilisées. Discovery va s'amarrer à l'ISS jeudi à 12H35 GMT pour une période de dix jours.

Le principal objectif de la mission de Discovery et de ses astronautes - dont une femme commandant de bord, Pam Melroy, et un Italien de l'Agence spatiale européenne (ESA), Paolo Nespoli - est la livraison du module Harmony, indispensable pour installer les laboratoires européen Columbus et japonais Kibo. Pam Melroy est la deuxième femme à commander une navette.

La première avait été Eileen Collins en 2005. Harmony, un gros tube en aluminium pressurisé de 14,3 tonnes de fabrication italienne, va permettre d'attacher et de relier Columbus et Kibo à l'avant-poste orbital pour lui donner sa forme quasi définitive. C'est le premier module habitable ajouté à l'ISS depuis l'installation du compartiment d'amarrage russe Pirs en 2001.

Les astronautes de Discovery et leurs trois collègues de l'ISS vont aussi déplacer à l'aide du bras robotisé de la Station une poutre métallique dite P6 de 16 tonnes livrée à l'ISS en 2000. Une fois mise à sa place définitive, P6 permettra de déployer une troisième antenne solaire sur les quatre prévues, augmentant la production électrique de la Station.

Pour accomplir ces tâches complexes, les astronautes effectueront cinq sorties orbitales de 30,5 heures au total par des équipes de deux durant leur dix jours d'amarrage à l'ISS. Peu avant le lancement, un morceau de glace avait été découvert sur le réservoir externe. Il s'est cependant résorbé avec la chaleur et un feu vert a été donné au lancement.

Selon les premières estimations, ce morceau de glace mesurait lors de sa découverte 10 cm de long sur 1,2 cm d'épaisseur. Ces dernières semaines, le lancement de Discovery avait donné lieu à un débat sur le fait de savoir s'il était trop risqué après la découverte de craquelures microscopiques inexpliquées sur la surface de trois des 44 panneaux de protection thermique du bord d'attaque des ailes de l'orbiteur.

Le centre indépendant d'ingéniérie et de sécurité de la Nasa avait recommandé un report de deux mois du tir pour remplacer ces panneaux ce qui aurait bouleversé le calendrier déjà serré pour finir l'ISS d'ici à 2010, date programmée de mise en retraite des trois orbiteurs. Le bord des ailes subit des températures de 1.600°C lors de la rentrée de la navette dans l'atmosphère à plus de 20 fois la vitesse du son.

Malgré ces réserves, les responsables du programme avaient donné il y a une semaine leur feu vert pour le lancement, faisant valoir que le risque était acceptable d'autant que des inspections sont effectuées en orbite. Parmi les invités au lancement figuraient notamment le créateur de "la guerre des étoiles" George Lucas pour fêter les 30 ans de la sortie du premier de la série de six films.

A cette occasion, le sabre de lumière utilisé par le héros Luke Skywalker a été placé à bord de Discovery, a indiqué la Nasa.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution