Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 30 Janvier 2001 à 00:00

Philippe Bouvard, le retour

Apparemment très ému, Philippe Bouvard, 71 ans, a retrouvé RTL lundi après-midi, six mois après en avoir été chassé, applaudi en direct par son fidèle public des "Grosses têtes", émission qu'il doit animer à nouveau à partir du 26 février.

"Ce retour me fait chaud au coeur. Vous m'avez beaucoup manqué (...). Le bataillon des auditeurs a gagné complètement la partie et je l'en remercie", a-t-il dit à des auditeurs invités, venus de toute la France, qui avaient réclamé son retour par lettre et qui auront droit à un "best of" avant sa reprise effective. "J'espère que grâce à vous, tout sera oublié et qu'on enchaînera directement avec la dernière émission du mois de juin. J'ai eu 35 années idylliques (ndlr à RTL) et ce ne sont pas les six derniers mois qui peuvent altérer d'aussi longs souvenirs", a-t-il assuré.

"Les grosses têtes étaient un peu mon enfant et la fibre paternelle n'était pas totalement éteinte en moi", a-t-il dit avant de lancer l'émission en direct. "Le jour où je ne travaillerai plus, j'aurai cessé de vivre". Interrogé par la presse à propos de son éviction en juin, Philippe Bouvard a souhaité que "cette petite histoire fasse que ces évictions se déroulent avec plus d'humanité et plus de gentillesse, car on peut cesser de travailler ensemble sans cesser de s'estimer, surtout après 35 ans de bons et loyaux services".

La radio étant un "média de fidélité, on ne peut changer une grille qu'à dose homéopathique", a-t-il commenté, ajoutant qu"il ne pensait pas que "l'érosion (d'audience) serait aussi profonde ni qu'elle serait aussi rapide", après son départ et son remplacement par Christophe Dechavanne. "Lui aussi a, comme moi je l'ai fait, un travail de deuil à accomplir. Il y a des moments difficiles de la vie où le silence est ce qu'on peut prodiguer de mieux à un ami".

"L'idée qu'un média accepte d'avoir fait une erreur et la corrige ne me semble pas quelque chose de négatif", a commenté pour sa part Philippe Labro, ancien grand patron de la radio qui a aujourd'hui pris du recul. Aucun membre de l'équipe de direction responsable de l'éviction de M. Bouvard n'était visible. Commentant ce retour et celui de Jean-Pierre Foucault, M. Labro a ajouté que "la nouvelle direction est allée chercher des animateurs très connus. Depuis 30 ans, il y a toujours eu des têtes d'affiche très fortes. Michel Drucker, Patrick Sabatier, ils sont tous passés par ici, cela s'appelle une carrière audiovisuelle et cela me semble normal".

Parmi les invités, plus de femmes que d'hommes, venus de province, Colette, 70 ans, habitant l'Isère, a jugé que "RTL a eu une bonne réaction en revenant sur sa décision". D'autres auditeurs de Beauvais (masculins, moyenne d'âge 60 ans) avaient cessé d'écouter la radio depuis le départ de Philippe Bouvard, alors qu'ils y étaient fidèles depuis Radio Luxembourg.

Le septuagénaire a précisé que l'ancienne équipe des "Grosses têtes" reviendrait en février, citant Olivier de Kersauzon, Francis Perrin, Jean-Pierre Coffe et peut être Jean Yanne. Quelques jeunes devraient rejoindre le club de l'émission.

Par ailleurs, Philippe Bouvard va animer une émission dont Karl Zéro est l'instigateur et le producteur" sur TF1 et qui s'intitulera "Abracadabrantesque" qui devrait être diffusée le samedi entre 19H00 et 20H00.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution