Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 15 Novembre 2007 à 00:00

Audience radio de la rentrée: quinté de tête inchangé, mené par RTL

Les résultats d'audience de la rentrée 2007 n'ont pas modifié l'ordre du quinté de tête des radios en France: RTL continue de dominer, le numéro deux NRJ s'effrite encore, France Inter et France Info poursuivent leur redressement, tandis qu'Europe 1 relève quelque peu la tête.

Selon l'étude de Médiamétrie, qui porte sur septembre et octobre 2007, RTL se classe à nouveau en tête des radios en France. Elle occupe cette place, devant NRJ, depuis un an. Son taux d'audience cumulée (pourcentage de personnes ayant écouté cette radio au moins une fois dans la journée) est de 12,5%. RTL gagne ainsi 0,3 point en un an. Par rapport à la dernière vague, qui portait sur avril/mai/juin 2007, l'audience recule de 0,8 point.

Mais Sylvain Niquet, analyste à l'agence média Aegis Media Expert, rappelle que la vague du printemps 2007 était "atypique" en raison d'une très forte actualité liée à la présidentielle, qui avait profité à presque toutes les généralistes. "On a un retour à la normale et il y a forcément un tassement par rapport à la vague précédente. Cela reste une bonne vague par rapport à il y a un an", précise l'analyste.

La durée d'écoute moyenne par personne était de 2H57, contre 2H52 un an plus tôt et 3H00 au printemps. Derrière RTL, NRJ recule à nouveau, à 11,3% en audience cumulée, soit une baisse de 0,6 point sur un an et de 0,3 point par rapport au printemps. France Inter continue son redressement, entamé il y a un an, avec un taux d'audience à 10,2%, en hausse sur un an (0,5 point) et par rapport au printemps (0,2 point).

France Info, qui a profondément renouvelé sa grille à la rentrée, a progressé de 0,4 point sur un an, à 9,5%. Europe 1 grignote 0,1 point d'audience par rapport à il y a un an et au printemps dernier, à 9%. "Europe 1 revient dans une phase de progression. On le dit avec satisfaction et humilité", déclare son président Jean-Pierre Elkabbach.

Il rappelle que la station a profondément modifié sa grille à la rentrée, ce qui aurait pu s'accompagner d'une défection des auditeurs. Au sein des radios musicales, NRJ est suivie de Nostalgie (7,8%, en baisse de 0,2 point sur un an), Fun Radio (7,2% en hausse de 0,9 point), Skyrock (7,1%, en recul de 0,7 point) et Europe 2 (6,1%, en hausse de 0,6 point).

Axel Duroux, patron de RTL, se félicite que les trois radios du groupe (RTL, Fun et RTL2) soient "en progression" et que Fun passe devant Skyrock. Pour Laurent Bouneau, le directeur des programmes de Skyrock, la station "a perdu des auditeurs occasionnels mais les fondamentaux restent bons et la durée d'écoute progresse". RMC, qui avait fortement progressé au printemps, affiche une audience de 5,8%, contre 5% à la rentrée 2006 et 6,1% au printemps.

L'analyste d'Aegis Média Expert souligne que RMC et RTL "ont perdu seulement une partie de l'audience gagnée au printemps". Lors de cette vague, beaucoup d'auditeurs avaient délaissé les musicales pour aller vers les généralistes. Radio Classique est à 1,7% (hausse de 0,3 point sur un an) et distance nettement France Musique (1,4%, stable sur un an, mais en hausse de 0,3 point par rapport au printemps, lorsque la station avait atteint un plus bas de 1,1%).

Il s'agit du "meilleur score de la station sur cette période de sondage", exulte Radio Classique. "Nous sommes face à un concurrent extrêmement performant mais le rôle de France Musique ne peut pas être de limiter la musique classique à quelques oeuvres et auteurs connus", souligne le PDG de Radio France Jean-Paul Cluzel.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution