Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 18 Décembre 2007 à 00:00

Le SIMAVELEC s'engage pour la TMP gratuite

"Alors que les messages affirmant que la Télévision Mobile Personnelle (TMP) ne peut être lancée en France que selon un modèle payant se multiplient, il n'est pas trop tard pour souligner qu'un autre modèle est possible, et que la télévision mobile a bien plus de chances de réussir en France si le modèle gratuit se développe.

C'est ce modèle qui a le plus de succès dans le monde: plus de 15 millions d'utilisateurs de la télévision mobile, au Japon et en Corée, alors même que les modèles payants sont loin d'avoir rencontré le même succès: 600.000 utilisateurs en Italie, où les opérateurs sont de plus en plus réservés, quelques milliers en Allemagne, Finlande, Grande-Bretagne...

Le Simavelec, syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques, croit possible le lancement de la TMP selon un modèle gratuit (d’une façon concomitante à celui du modèle payant).Pour soutenir ce mouvement, les industriels du Simavelec sont disposés à examiner les modalités d’une sorte de « redevance » perçue sur la vente de chaque terminal mobile, qui permettrait de participer au financement des réseaux.

Un parc important de terminaux susceptibles de recevoir la TMP peut être créé sans délai.Outre les téléphones mobiles, produits phare du modèle payant, il se vendra sur le marché français 950.000 lecteurs de DVD portables et 4.500.000 de baladeurs MP4, qui s’avèrent être naturellement le support du modèle gratuit.

Le Simavelec considère que la vocation première de la TMP est de prolonger la TNT en lui donnant la mobilité. Il n’est pas nécessaire pour ce faire de déployer un réseau sophistiqué ; le seuil premier fixé par le CSA à 30% de couverture est atteignable à un coût raisonnable. A contrario, le modèle payant seul a de grandes fragilités car il se heurte à deux obstacles :

•l’absence de larges programmes spécifiques, au moins dans un premier temps, ne justifie pas pour le consommateur le paiement d’un abonnement pour regarder des chaînes qu’il peut déjà voir gratuitement,

•le prix annoncé, en moyenne de 10 euros par mois, n'est pas si anodin que le prétendent les partisans du payant : il représente presque 1/3 de l’abonnement moyen payé par les utilisateurs du téléphone mobile (qui serait de 39 euros par mois, selon l’Arcep).

Pour ne pas répéter les difficultés d'autres services mobiles comme le MMS, la visiophonie ou le WAP à ses débuts, il paraît primordial de peaufiner à l'extrême cette première version de la TMP. Les usagers ne viendront « en masse » qu'à la seule condition que l'expérience soit convaincante et paraisse rencontrer un succès rapide. La TMP pourrait alors vraiment constituer un nouveau service prometteur."
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution