Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 23 Janvier 2008 à 00:00

Attention : les arnaques à la TNT

"On veut me vendre une parabole et un décodeur satellite car, paraît-il, la TNT stoppera la diffusion des chaînes hertziennes, est-ce vrai ?"...

De nombreux téléspectateurs ont alerté le Conseil sur la pratique, dans plusieurs régions, de certains installateurs qui affirment que l'arrivée de la télévision numérique se traduira par la coupure brutale du signal analogique. Ces installateurs vont parfois jusqu'à prétendre être mandatés par le CSA pour proposer aux téléspectateurs l'installation d'une antenne parabolique et d'un décodeur, de façon à ce que, disent-ils, ils ne se retrouvent pas, du jour au lendemain, avec un écran noir.

Ces affirmations sont bien évidemment erronées et de telles pratiques, même si elles ne concernent qu'une minorité d'installateurs, sont suffisamment graves pour justifier une mise au point claire du CSA, sans préjuger des suites pénales qu'elles sont en outre susceptibles d'appeler.

L'arrivée de la télévision numérique de terre ne se traduira pas par l'interruption immédiate de la diffusion des chaînes hertziennes en mode analogique. En effet, ces dernières (TF1, France 2, France 3, Canal+, France 5/Arte et M6) seront proposées au public simultanément dans les modes analogique et numérique. Cette double diffusion, à laquelle il sera progressivement mis fin zone par zone, s'achèvera au plus tard en 2011, lorsque le taux d'équipement des foyers et la desserte des émetteurs numériques seront suffisants pour procéder à l'arrêt de l'analogique.

La réception de la télévision numérique de terre s'effectue grâce à l'antenne-râteau, installée pour la réception des chaînes hertziennes analogiques. Les frais d'adaptation liés à la TNT sont réduits : il suffit d'acquérir un adaptateur. La plupart du temps, en particulier en réception individuelle, aucune modification des antennes de réception n'est nécessaire pour recevoir la télévision numérique de terre, et la réception des chaînes analogiques restera toujours possible avec les équipements actuels, sans adjonction ni modification.

Le Conseil tient par conséquent à souligner qu'en aucun cas l'installation, aux frais du téléspectateur, d'une antenne parabolique n'est nécessaire pour continuer à recevoir les programmes actuellement diffusés par voie hertzienne.

Il précise qu'il n'a mandaté aucune entreprise pour effectuer de tels travaux, et invite les téléspectateurs à être vigilants lorsqu'ils sont démarchés à leur domicile pour l'installation de tout système de réception de la télévision. Il est rappelé que le consommateur qui estimerait avoir été abusé a la faculté de saisir une association de consommateurs ou la Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) de son département.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution