Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 12 Février 2008 à 00:00

SMS et internet mobile devraient coûter moins cher à l'étranger dans l'UE

La commissaire européenne à la Société de l'information Viviane Reding a prévenu lundi que, si les opérateurs européens ne baissaient pas d'ici le 1er juillet leurs tarifs d'itinérance (ou "roaming") sur les SMS et l'internet mobile, la Commission s'en chargerait par la régulation.

Une annonce dans la lignée des baisses de tarifs imposées depuis l'été 2007 par Bruxelles pour les appels téléphoniques passés à l'étranger au sein de l'Union européenne (roaming ou itinérance). Mme Reding avait prévenu que sa prochaine cible serait les SMS et l'internet mobile. "Pour éviter la régulation, les opérateurs (européens) devront procéder à des baisses significatives de tarifs de roaming, à la fois sur les tarifs de gros et les tarifs de détail, des SMS et du téléchargement de données", a-t-elle déclaré au Congrès mondial de la téléphonie mobile de Barcelone.

Ces baisses devront être effectuées "d'ici le 1er juillet", a-t-elle dit, précisant avoir rencontré plusieurs patrons d'opérateurs mobiles dans la matinée et leur avoir communiqué ce calendrier. "Envoyer un message texte ou télécharger des données sur un mobile dans un autre pays d'Europe ne devrait pas coûter substantiellement plus cher que de le faire dans son pays", a-t-elle estimé. "La Commission européenne sera prête à réguler le 1er juillet, mais j'ai confiance dans le fait que les opérateurs seront prêts avant", a-t-elle ajouté.

Concernant les tarifs de roaming pour les appels téléphoniques, les opérateurs, toujours hostiles à un renforcement de la régulation, avaient mené une intense campagne de lobbying pendant des mois. "Nous avons un dialogue très ouvert et constructif avec la Commission", a courtoisement réagi Rob Conway, PDG de l'association GSM, qui regroupe 700 opérateurs, se disant d'accord avec Mme Reding sur la nécessité de trouver des tarifs permettant à l'internet mobile de décoller.

"Récemment le groupe de régulateurs européens a publié son index des tarifs de roaming sur le téléchargement de données, qui montre sur un an une baisse de plus de 40% de ces tarifs", a-t-il affirmé. "Mais nous ne pensons toujours pas qu'une régulation des tarifs de détail soit appropriée, compte tenu de la compétition entre opérateurs, et nous continuerons de résister à une telle régulation", a-t-il prévenu.

"Nous soulignons à l'attention de la Commission que dans ce marché, la compétition fonctionne pour le bénéfice des consommateurs". Du côté de France Télécom, on compte sur une baisse mécanique des prix. Mme Reding a demandé aux opérateurs de publier leurs tarifs sur ce sujet de façon "claire et comparable" d'ici le 1er juillet, sinon elle les publiera sur internet. "Je parlerai ensuite à la Commission et leur dirai ce qui doit être fait", a-t-elle averti.

Pour les SMS, la commissaire demande que le tarif appliqué en déplacement dans l'UE "descende au tarif pratiqué dans le pays d'origine plus un coût additionnel marginal pour couvrir les frais d'utilisation d'un autre réseau". Pour le téléchargement de données, elle exige des opérateurs de communiquer à leurs clients les tarifs pratiqués à l'étranger, et de proposer dès cet été un "pack" intéressant de tarifs de roaming, incluant les données.

Citant des tarifs de 25 centimes à 7 euros par mégabits selon les pays, elle a prôné "une réduction des tarifs crédible et neutre vis-à-vis de la compétition". "Je ne serai pas satisfaite si seulement quelques opérateurs baissent les tarifs de gros qu'ils se pratiquent entre eux", a-t-elle déclaré. "C'est à l'industrie (de téléphonie mobile) de prendre ses responsabilités", a-t-elle jugé.

"J'espère que (cette mise en garde de la Commission) sera suivie par un mouvement massif d'ici le 1er juillet". Ce sera "le moment de vérité", a-t-elle dit en français.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution