Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 18 Février 2008 à 00:00

Canal + refuse de plier devant Parabole Réunion

Le 18 septembre 2007, le groupe Canal + a été condamné à céder l’exclusivité des chaînes Ciné Premier, Ciné Famiz, Ciné Frisson et Planète à Parabole Réunion.

A deux reprises, la chaîne cryptée a tenté d’obtenir un délai d’exécution en attendant la décision en appel. À deux reprises, elle a été déboutée. Et jour après jour, l’ardoise s’alourdit. Rappelons les faits. Lors de son lancement en 1998, Parabole Réunion avait signé un accord lui octroyant l’exclusivité des chaînes cinéma de TPS. Mais la fusion, début 2007, du groupe TPS et de Canal Satellite a remis en cause cette exclusivité.

Pour éviter les doublons, Canal + a supprimé les chaînes de cinéma TPS et proposé à Parabole Réunion cinq nouvelles chaînes cinéma : Ciné Premier, Ciné Famiz, Ciné Frisson et Planète. Or ces cinq chaînes sont également présentes sur le bouquet de Canal Satellite. Ne bénéficiant plus d’aucune exclusivité, Parabole Réunion a porté l’affaire devant le Tribunal de grande instance de Paris (TGI). Après avoir reconnu la légitimité des faits, le 18 septembre dernier, le TGI a condamné Canal Satellite à stopper la diffusion des cinq chaînes avant le 25 octobre 2007.

En cas de non-respect de la décision et au-delà de ce délai, le bouquet devait en plus payer une astreinte de 30 000 euros par jour et par effraction. Le groupe Canal + a fait appel de cette décision de justice. Parallèlement, il a aussi tenté d’obtenir un délai d’exécution afin de ne pas payer d’astreinte. Par deux fois, la chaîne cryptée a introduit une procédure de grâce. Elle a été déboutée.

Jour après jour, son ardoise s’alourdit. Le site lesechos.fr estime à ce jour l’astreinte à 17 millions d’euros. Pour autant, Canal + n’est pas décidé à céder. “Parabole Réunion veut faire valoir ses droits d’exclusivité, mais les conditions du marché ont évolué, modère Rodolphe Pacaud, directeur général de Canal + et Canal Satellite Réunion. Sans la fusion avec TPS, on n’aurait pas connu cette synergie. Il n’y a plus d’exclusivité, c’est vrai, mais les chaînes ont été remplacées par d’autres, identiques”.

Parabole Réunion ne l’entend pas de cette oreille et tient tête à Canal + pour que le groupe respecte la décision de justice et lui cède enfin l’exclusivité des cinq chaînes cinéma. “Cette affaire nous cause de gros préjudices, assure David Mignot, le directeur général de Parabole Réunion. Nous déstabilisons nos abonnés alors qu’ils étaient jusqu’ici habitués à retrouver des chaînes de cinéma exclusives. Nous avons connu un gros trou d’air entre juin et septembre 2007. Depuis octobre, il y a une reprise de confiance, car nos équipes se sont mobilisées pour maintenir son parc. Mais notre progression est nettement moins forte qu’auparavant”.

Actuellement, Parabole Réunion compte 50 000 abonnés. Selon son directeur, ils auraient été entre 2 000 et 5 000 abonnés supplémentaires si le bouquet n’avait pas été privé de l’exclusivité des nouvelles chaînes cinéma. Pour rappel, Canal Satellite Réunion comptabilise pour sa part 90 000 abonnés.

Source : CLICANOO.COM /Nathalie Techer.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›

Vos réactions

Soma974 | Mercredi 16 Juin 2010 à 14:01
Canal Plus, ce sont des voleurs de toute façon! Vu le montant de leur abonnement, la façon dont ils traitent les abonnés et les non-abonnées (plus de Canal + en clair pour les Réunionnais du Sud...). Vraiment, c'est abusé!
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution