Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 11 Août 2000 à 00:00

La privatisation de Thomson Multimedia sur les rails

Le gouvernement a annonce la privatisation de l'entreprise française d'electronique grand public Thomson Multimedia (TMM), marquant une etape supplementaire de son desengagement des entreprises publiques.

Cette privatisation aura probablement lieu à l'automne, selon TMM. Le processus sanctionne 3 annees de redressement reussi de la societe que l'ancien Premier ministre Alain Juppe envisageait de ceder pour 1 "franc symbolique" en 1996 au groupe coreen Daewoo.

Thomson Multimedia est aujourd'hui numero 4 de l'electronique grand public (derriere Sony, Matsushita-Panasonic et Philips) et numero 1 mondial des decodeurs. La societe française est numero 1 des televiseurs aux Etats-Unis et numero 3 en Europe. Surtout, sa rentabilite s'est nettement amelioree.

L'entreprise vient d'annoncer pour le 1er semestre 2000 un chiffre d'affaires en hausse de 45% à 4,1 mds EUR et un benefice net en hausse de 161% à 84 M EUR.Le ministere des Finances a indique que l'Etat conservera une participation "superieure à la minorite de blocage" (33,3%) contre 51,7% aujourd'hui.

Le president du groupe Thierry Breton veut une augmentation de capital, qui lui donnera des moyens supplementaires pour se developper. "Nous avons besoin de fonds propres et d'elargir notre flottant. Aujourd'hui nous avons 17% de flottant, ce qui est beaucoup trop faible pour une entreprise de notre taille", estime M. Breton.

Thomson Multimedia s'est lance dans le livre electronique, dans le baladeur numerique au format MP3, qui permet de telecharger de la musique à partir de l'internet, et travaille à un decodeur susceptible de gerer un environnement de services dans la maison. Grâce à une strategie active de partenariats (NEC, Alcatel, Microsoft à qui il va fournir des elements de sa premiere console de jeux XBox), la societe a su developper des competences dans des domaines extremement coûteux en recherche et developpement.

De son côte, l'Etat français ne peut que se feliciter de ce redressement, apres avoir lourdement mis la main au portefeuille (11 milliards de francs pour la recapitalisation decidee en 1997).

Au 31 decembre 1999, le capital de TMM etait detenu, outre l'Etat, par 4 partenaires strategiques: le specialiste americain de la television numerique par satellite DirecTV (5,19%), NEC (6,80%), Microsoft (6,80%), Alcatel (6,80%). Les salaries avaient 5,54% et 17,10% du capital etaient dans le public. La capitalisation du groupe à la bourse de Paris s'eleve à environ 18 milliards d'euros.

‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution