Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 21 Février 2008 à 00:00

Rentrée de la "Nouvelle Star", l'arme anti-Star Academy de M6

"Nouvelle Star", le télé-crochet de M6 présenté comme le "plus grand concours de chant de France", en opposition à "Star Academy", l'émission de télé-réalité de TF1, revient jeudi, à 20H50, pour une sixième saison avec un jury renouvelé et une compétition qui s'annonce disputée.

Alors que "Star Academy" est confrontée à une érosion de son audience, tout en restant leader, M6 entend profiter de l'occasion pour réaffirmer sa définition du télé-crochet qui fait le succès de "Nouvelle Star" depuis 2003: pas de cohabitation sous l'oeil indiscret des caméras, pas de cours, pas de professeurs, mais des chanteurs déjà confirmés et des amateurs passionnés en quête d'une maison de disque.

Déclinaison française d'un format produit par FremantleMedia et inauguré en 2001 en Grande-Bretagne sous le titre "Pop Idol", "Nouvelle Star" revendique un véritable label en faisant émerger des chanteurs singuliers déjà opérationnels à l'image des précédents lauréats et finalistes dont Christophe Willem ("La tortue"), Thierry Amiel, Amel Bent...

Autour du musicien André Manoukian, le jury accueille les chanteurs Lio et Sinclair, et le journaliste Philippe Manoeuvre, rédacteur en chef du magazine Rock&Folk, qui sont autant de cautions influentes et inattendues. En 2007, Nouvelle Star avait connu un nouveau succès d'audience, en rassemblant 4,6 millions de téléspectateurs en moyenne malgré la concurrence frontale de plusieurs débats de la campagne présidentielle: 38,1% de part d'audience chez les 15-24 ans, 31,5% chez les ménagères de moins de cinquante ans et 20,9% chez les quatre ans et plus, selon M6.

Jeudi, M6 diffusera le premier volet des auditions qui ont attiré en province et à Paris 28.000 candidats, de 16 à 34 ans. Artistes en herbe et vraies "casseroles" se succèdent devant le jury. A partir de début avril, "Nouvelle Star" sera diffusée en direct du Pavillon Baltard, à Nogent-sur-Marne. 15 candidats encore en lice, se produiront devant un jury dont l'avis n'est pas décisionnel: seul le public procèdera chaque semaine aux éliminations. "Sans ces émissions, des artistes ne pourraient pas se faire connaître. Les nouveaux directeurs artistiques des maisons de disques, c'est nous!", estime le juré Philippe Manoeuvre.

Avec son franc-parler habituel, Lio va plus loin en dénonçant "les maisons de disques et leur objectif purement mercantile qui les font passer à côté de vrais talents". "Avec +Nouvelle Star+, on défend le talent! On ne formate pas des gens pour aider Pascal Nègre (ndlr: à la fois juré de la +Star Academy+ et président de Universal Music France), à vendre le maximum de disques", a ajouté la chanteuse. La dernière édition a été remportée par Julien Doré, 25 ans, un chanteur doté d'une personnalité très rock.

Il a séduit le public mais aussi la critique, d'ordinaire peu friande de ce genre d'émissions, grâce à une série de reprises décalées comme "Moi... Lolita" d'Alizée (sortie depuis en single) ou "Like a virgin" de Madonna.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution