Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 21 Février 2008 à 00:00

La navette Atlantis atterrit en Floride après une mission orbitale réussie

La navette américaine Atlantis avec sept astronautes à bord s'est posée sans encombre mercredi en Floride, bouclant avec succès une mission de 13 jours qui a permis d'installer le laboratoire Columbus sur la Station spatiale internationale, un pas majeur pour l'Europe de l'espace.

Les roues de l'orbiteur ont touché la piste du Centre spatial Kennedy près de Cap Canaveral à 14H07 GMT (9H07 locales) comme prévu sous un ciel clair et avec une température assez fraîche. "Atlantis roule sur la piste 105 du Centre Spatial Kennedy, bouclant une mission de 7,5 millions de kilomètres pour étendre le village international de l'espace", a déclaré le commentateur officiel de la Nasa Rob Navias. Un peu plus d'une heure auparavant, le copilote Alan Poindexter avait allumé deux petits moteurs d'Atlantis pendant 2,44 minutes pour freiner de 250 km/heure sa vitesse de plus de 27.000 km/h, permettant à la navette de décrocher de son orbite à 340 km au-dessus de la Terre.

Elle avait alors entamé le grand saut de 63 minutes vers la Floride. La température sur le ventre, le nez et les bord d'attaque des ailes a atteint par endroits plus de 1.500 degrés Celsius sous l'effet du frottement sur les couches denses de l'atmosphère à partir de 130 kilomètres d'altitude et à plus de 8.000 km de la Floride. Cabrée à 40 degrés, Atlantis descendait alors de 9.000 mètres par minute, se transformant progressivement en un planeur de cent tonnes.

Atlantis avec ses sept astronautes, dont l'Allemand Hans Schlegel de l'Agence Spatiale Européenne, a fait son approche en survolant l'Amérique centrale, l'est de la péninsule du Yucatan avant de poursuivre sa route au-dessus du Golfe du Mexique pour atteindre la Floride. Son arrivée a été marquée par un double boom sonique deux minutes auparavant. Trois minutes avant de toucher le sol à près de 400 kilomètres/heure, Steve Frick avait pris les commandes de l'orbiteur pour l'aligner manuellement avec la piste, lui faisant effectuer un virage de 247 degrés sur la gauche.

La Nasa a fait son possible pour faire atterrir Atlantis mercredi afin que le Pentagone ait le champ libre pour procéder au moyen d'un missile à la destruction d'un satellite espion en perdition contenant un carburant toxique. Atlantis avait été lancée le 7 février, avec deux mois de retard sur la date prévue en raison d'un problème électrique de la navette.

Au lancement, l'équipage comptait deux Européens, le Français Léopold Eyharts et l'Allemand Hans Schlegel. Le premier est resté dans l'ISS où il a remplacé l'Américain Daniel Tani, de retour sur Terre grâce à Atlantis après 120 jours dans l'espace.

Pendant six semaines, le spationaute français continuera à préparer Columbus pour le rendre entièrement opérationnel. Hans Schlegel a participé à une des trois sorties orbitales de la mission pour attacher et brancher Columbus à l'ISS mais avait dû renoncer à la première en raison d'un problème de santé non précisé.

Avec l'intégration de Columbus à l'ISS, l'Europe devient, après un long délai, copropriétaire de l'avant-poste orbital avec les Etats-Unis et la Russie. Les expériences conduites en micro-gravité dans l'ISS sont jugées essentielles pour préparer l'exploration habitée de longue durée sur la Lune et vers Mars.

D'un coût de 1,3 milliard d'euros, Columbus est un module cylindrique de 19,3 tonnes capable d'héberger trois astronautes et contenant dix armoires d'expérimentations. Le laboratoire japonais Kibo, le quatrième et dernier prévu dans l'architecture de l'ISS, sera livré en trois parties, dont la première le 11 mars sur la navette Endeavour.

La Nasa prévoit dix vols pour finir l'ISS d'ici le 30 septembre 2010, date de mise hors service des trois orbiteurs. L'ISS est un projet de cent milliards de dollars auquel participent 17 pays dont onze nations membres de l'ESA.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution