Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 25 Février 2008 à 00:00

Marion Cotillard, Oscar de la meilleure actrice

La Française Marion Cotillard a remporté dimanche un historique Oscar de la meilleure actrice à Hollywood pour "La môme" sur la vie d'Edith Piaf, tandis que les statuettes des seconds rôles sont allés à Javier Bardem et Tilda Swinton.

"Merci l'amour, merci la vie... C'est vrai qu'il y a des anges dans cette ville!", s'est exclamé en anglais Marion Cotillard, bouleversée, après avoir reçu sa statuette des mains de l'acteur Forest Whitaker. L'Oscar du meilleur acteur a été attribué au comédien irlandais Daniel Day-Lewis pour son rôle dans "There will be blood", un acteur déjà récompensé en 1987 dans la même catégorie.

Il était en compétition avec George Clooney (Michael Clayton"), Johny Depp ("Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street"), Tommy Lee Jones ("Dans la vallée d'Elah") et Viggo Mortensen ("Les promesses de l'ombre"). L'Oscar du meilleur film a été attribué à "Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme" de Joel et Ethan Coen. C'est la première fois qu'une Française remporte un Oscar de la meilleure actrice depuis Simone Signoret en 1960 et la première fois depuis 1962 et Sophia Loren dans "La Ciociara" que l'Académie des arts et des sciences du cinéma récompense une performance d'actrice dans une langue autre que l'anglais.




Avant elle, Javier Bardem a été honoré pour son rôle de tueur psychopathe dans "Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme" des frères Joel et Ethan Coen, film qui a aussi obtenu l'Oscar de la meilleure adaptation. De son côté, la Britannique Tilda Swinton a remporté à la surprise générale l'Oscar du meilleur second rôle féminin pour "Michael Clayton", où elle joue une ambitieuse femme d'affaires.

"Ratatouille", l'histoire d'un rat voulant devenir chef cuisinier, production des studios Disney et Pixar, a valu à son réalisateur Brad Bird son deuxième Oscar du meilleur film d'animation après "Les indestructibles" en 2005.




Avant la cérémonie, les stars ont sacrifié au rituel du tapis rouge, recouvert d'une bâche en plastique transparent en raison des averses de pluie qui se sont abattues depuis samedi sur Hollywood, le quartier historique du 7e art au nord-ouest de Los Angeles. Avant la consécration de Marion Cotillard, la soirée avait très bien débuté pour le cinéma français, puisque "La môme" a remporté l'Oscar du maquillage, tandis que Philippe Pollet-Villard a enlevé la statuette du meilleur court métrage grâce au "Mozart des pick-pockets". L'Académie, qui organise les Oscars depuis 1929, avait sélectionné cette année des oeuvres violentes, des acteurs jouant des personnages inquiétants et des scénarios particulièrement sombres.




La fable sanglante "Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme" était nommée dans huit catégories et faisait figure de favorite pour la prestigieuse statuette du meilleur film, remise à la fin de la cérémonie. Le non moins violent "There will be blood" a aussi décroché huit sélections, dont l'Oscar du meilleur acteur à Daniel Day-Lewis. Le drame romantique britannique "Reviens-moi" et le thriller "Michael Clayton" suivent avec sept nominations. Chez les acteurs, George Clooney ("Michael Clayton") et Daniel Day-Lewis ("There will be blood") étaient en concurrence avec Tommy Lee Jones ("Dans la vallée d'Elah"), Viggo Mortensen ("Les promesses de l'ombre") et Johnny Depp ("Sweeney Todd"). Côté documentaires, le "Sicko" de Michael Moore était notamment opposé à trois films évoquant la "guerre contre le terrorisme".

Enfin, pour le trophée du meilleur film étranger rivalisaient des oeuvres israélienne, polonaise, russe, kazakhe et autrichienne. Présentée par le comédien John Stewart, la cérémonie a échappé de peu à la grève des scénaristes de Hollywood, résolue il y a deux semaines. L'Académie, dont le collège électoral est composé de 5.829 professionnels du 7e art, remet des récompenses dans 24 catégories.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution