Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 11 Avril 2008 à 00:00

Chaîne d'"intelligence culturelle", Cinaps TV est en quête de financement

Cinaps TV, qui se présente comme "la chaîne de l'intelligence culturelle" en Ile-de-France, proposera les premières images de sa grille aux téléspectateurs franciliens recevant la télévision numérique terrestre (TNT) le 17 avril, à 6H00 alors qu'elle est toujours en quête de financement.

"En tant que chaîne associative, notre problème, c'est le financement", a indiqué à l'AFP l'universitaire, journaliste et écrivain Antoine Spire, directeur de cette chaîne associative, officiellement lancée le 20 mars, avec six autres chaînes gratuites de la TNT en Ile-de-France. "Nous avons eu une petite subvention de la Ville de Paris de 65.000 euros pour l'année 2008, qui a été voté en février dernier", souligne Antoine Spire, désormais en quête de crédits auprès de la région Ile-de-France, du ministère de la Culture et des municipalités de la région francilienne, et qui compte aussi sur la sponsorisation de grandes entreprises.

"Nous avons déjà signé des contrats avec Suez Environnement, qui soutient l'émission +Ecosapiens+ (diffusé le dimanche, de 14H30 à 16H30). Nous sommes en train de signer un contrat avec le Commissariat à l'énergie atomique (CEA), qui va soutenir l'émission scientifique +Cultures physiques+ (diffusion mensuelle, le dimanche, de 16H30 à 17H00)", ajoute le directeur de Cinaps TV. La chaîne est également en discussion avancée avec le Centre national d'Etudes spatiales (CNES) et d'autres entreprises "intéressées par le fait de travailler avec une chaîne scientifique".

Cinaps TV, qui partage un même canal avec trois autres chaînes, l'une commerciale (Demain IDF), les deux autres associatives (BDM TV et Télé Bocal), dispose de 29 heures de programmes hebdomadaires. Scientifiques et culturelles, les émissions couvriront à égalité quatre grands secteurs de la pensée: philosophie et littérature, art, sciences et écologie. "Nous sommes la fenêtre audiovisuelle du CNRS", ajoute encore Antoine Spire, soulignant que la chaîne aura à sa disposition tous les films tournés par le CNRS.

Par ailleurs, la chaîne réalise avec les équipes de recherche du CNRS un magazine mensuel, "Effervescience", pour donner la parole à l'un des chercheurs les plus importants de la période. "Notre rôle n'est pas de faire de la publicité, mais de transmettre du savoir", ajoute Antoine Spire, qui voudrait lever 1 à 1,5 million d'euros pour démarrer.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution