Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 20 Avril 2008 à 00:00

Une bande de colocataires pour doper l'avant-soirée de M6

Quinze cents mètres carrés de décor, sept réalisateurs qui se succèdent semaine après semaine, six jeunes comédiens à plein temps, M6 met le paquet pour sa première série quotidienne, "Pas de secrets entre nous", qui doit prochainement succéder en avant-soirée à "Un dîner presque parfait".

Dans un café parisien soigneusement reconstitué, le réalisateur Michel Hassan filme Slimane (Michaël Koné), interne en médecine, en train de donner un coup de main au serveur Enzo (Nicolas Van Beveren). Les deux acteurs parlent de filles et d'amour. Les prises sont longues, parfois plus de deux minutes. Les répliques s'enchaînent, sans que les acteurs se sentent tenus de coller scrupuleusement à leur texte. "Nous voulons être aussi proches que possible de la vraie vie", souligne Michel Hassan, qui a de nombreuses séries à son actif, à commencer par les épisodes pilotes de "Plus belle la vie", la série à succès de France 3.

"Pas de secrets entre nous", dont le tournage a débuté le 24 mars, comptera 80 épisodes de 22 minutes chacun, diffusés au rythme d'un épisode par jour. Produite par Marathon, une société qui produit notamment pour France 2 la série quotidienne "Cinq Soeurs", la saga de M6 s'appuie sur le concept, largement répandu, d'une bande de jeunes adultes qui partagent un même appartement et dont les destins s'entrecroisent et se heurtent. Ils sont six à cohabiter.

Outre Slimane et Enzo, il y a Matthieu (Renaud Barnard), lui aussi interne en médecine, Audrey (Anne-Sophie Franck), 20 ans, violoncelliste, étudiante au Conservatoire, Sharon (Rachel Suissa), 25 ans, qui enchaîne les petits boulots et ne sait pas trop quoi faire de sa vie, et Irina (Lise Schreiber), 26 ans, étudiante en droit et future avocate. "Je suis plus secrète que les autres, mais aussi courageuse, déterminée, forte", assure Lise Schreiber, qui se reconnaît des "points communs" avec Irina. Car chaque personnage à son secret que les autres vont peu à peu découvrir.

Tout ce petit monde se côtoie et se croise dans un grand appartement du quartier des Abbesses, à Paris, reconstitué en studio, avec vue sur les toits de la capitale depuis quelques fausses fenêtres. Le tout encombré d'un bric-à-brac glané dans les brocantes parisiennes. "Il fallait que ce soit un peu chargé", note Jessica Labé, à qui il revient de réunir les centaines d'objets dont les acteurs vont se servir au quotidien. Y compris un faux magazine, "Héloïse", tiré à des dizaines d'exemplaires, pour lequel l'un des personnages est censé faire des piges.

Quant aux réalisateurs (Jean-Marc Thérin, Michel Hassan, Pierre-François Brodin, Adeline Darraux, Jérôme Debuschere, Patrick Marty et Bénédicte Delmas), ils tournent une semaine chacun, s'efforçant de tenir la moyenne d'un épisode réalisé chaque jour.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution