Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 19 Avril 2008 à 00:00

Le Vietnam se propulse dans l'ère spatiale

Le Vietnam s'est propulsé dans l'ère spatiale tôt samedi heure de Hanoï, avec le lancement de son premier satellite à Kourou en Guyane française, grâce auquel il espère désenclaver ses régions les plus reculées.

Dirigeants vietnamiens, médias, scientifiques de la station de contrôle, le pays a suivi pas à pas la mise sur orbite, quelque 36.000 kilomètres plus loin, de Vinasat 1 par une fusée Ariane-5 d'Arianespace. S'il loue déjà des capacités à des pays comme la Thaïlande, la Russie ou l'Australie, le Vietnam mise sur son premier satellite pour améliorer la couverture téléphonique ou télévisée de son territoire, réduire le fossé qui sépare la population urbaine de celle des campagnes, largement majoritaire.

Le projet, dans les tuyaux depuis plus de dix ans et d'un coût total estimé à quelque 300 millions de dollars (quelque 190 millions d'euros) par le groupe des Postes et Télécommunications du Vietnam (VNPT), est aussi ultra-symbolique pour le rayonnement du Vietnam. "C'est un projet qui a une signification politique, économique et sociale importante, manifestant la souveraineté vietnamienne dans l'espace et contribuant à élever l'image du Vietnam sur la scène internationale", s'est félicité à Hanoï le Premier ministre, Nguyen Tan Dung.

Vinasat-1, construit par l'américain Lockheed Martin, "est un pont de connexion pour la coopération du Vietnam avec les pays de la région et avec tout le monde", a-t-il poursuivi après avoir assisté à Hanoï à la retransmission en direct du lancement. Le Vietnam, meurtri par des décennies de guerre, était encore largement isolé dans les années 90. Et si ces dernières années, l'économie a enfilé des taux de croissance de 7 à 8%, les infrastructures, notamment de communications, ont encore du mal à suivre.

"Il y a dix ans, nous avions seulement des téléphones fixes. Après sont arrivés les mobiles. En 1997, nous avons commencé à introduire l'internet", a fait remarquer avant le lancement le vice-ministre vietnamien de l'Information et des Communications, Tran Duc Lai. "A présent, la demande est très forte. Nous avons environ 23% de la population qui a accès à l'internet. D'ici à 2010, l'objectif est d'atteindre 40%", a-t-il ajouté. De 1% de la population en 1995, la couverture téléphonique du Vietnam est passée à plus de 50% actuellement, a de son côté rappelé Lam Hoang Vinh, vice-président de VNPT. Mais "encore 30% de la population ne reçoit pas la télévision".

Car, a expliqué Tran Duc Lai, "la géographie du Vietnam est très compliquée, avec beaucoup de zones isolées, beaucoup de montagnes, beaucoup d'îles". L'avantage d'un satellite, a poursuivi le vice-ministre, c'est qu'il peut atteindre "chacun des coins du pays". Vinasat 1, d'un poids de 2.637 kilos au lancement et d'une durée de vie d'une quinzaine d'années, disposera de 20 modules de communications pour la transmission, réception de chaînes de télévisions, données internet et téléphoniques. Ses retombées ne devraient pas s'arrêter aux équipements des foyers vietnamiens.

Le Vietnam entend s'en servir à d'autres fins, par exemple pour mieux gérer des catastrophes naturelles comme les typhons, qui dévastent ses côtes tous les ans. Dans la nuit de vendredi à samedi, le Vietnam est devenu le sixième pays d'Asie du Sud-Est à posséder un satellite sur orbite, après l'Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour et la Thaïlande. Si Vinasat 1 servira d'abord à couvrir les besoins nationaux, le pays communiste d'exclu pas à terme de proposer ses services à des voisins en manque de capacités.

Selon le vice-président de VNPT, "d'autres pays, comme la Thaïlande et Singapour, nous ont déjà contactés pour utiliser nos capacités pour des services de télécommunications et de technologies de l'information".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution