Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 15 Mai 2008 à 00:00

"Nouvelle star", l'émission à succès de M6 donne des signes d'essoufflement

"Nouvelle star", l'émission de télé-crochet diffusée le mercredi ou le jeudi soir sur M6, connaît cette année un certain essoufflement après cinq ans de succès, une "usure assez traditionnelle" pour ce genre de programme, selon des sociologues.

En 2008, "Nouvelle star" a été suivie en moyenne par 4,3 millions de téléspectateurs, 200.000 de moins qu'en 2007. L'émission du 16 avril a notamment été regardée par 3,3 millions de personnes seulement. Pour Monique Dagnaud, sociologue spécialiste des médias, il s'agit d'une "usure assez traditionnelle" pour une émission, après plusieurs années de succès. "De plus, la téléréalité est plutôt en perte d'audience depuis deux ou trois ans", souligne-t-elle, tout en estimant que "Nouvelle Star" appartient au genre téléréalité mais dans sa version "la moins trash".

Pendant plusieurs semaines, on voit des milliers de candidats défiler devant un jury qui fait le tour des grandes villes de France. Puis quinze sélectionnés s'affrontent le mercredi soir en direct, à coup de reprises de chansons de tout genre. Chaque semaine, un apprenti-chanteur est éliminé. Selon François Jost, sociologue qui a écrit "Le culte du banal" (CNRS éditions), "Nouvelle Star" s'apparente à une émission de variété, surtout au moment des éliminatoires filmés en plateau.

L'émission "rencontre donc logiquement les difficultés de toutes les émissions de variété: c'est beaucoup plus segmentant, elle ne peut pas plaire à tous les âges", analyse-t-il. En revanche, les castings à travers la France connaissent un plus grand succès. Une de ces émissions a d'ailleurs fait une audience record pour l'édition 2008 (5,1 millions de téléspectateurs), tout en restant en-deçà des sommets de 2007.

Ces castings "sont beaucoup plus spectaculaires que la suite", estime M. Jost. "Les candidats sont moins professionnels que ceux qui seront sélectionnés (...). On voit le jury à l'action, avec son ton humoristique et parfois sadique (...), sa brutalité", ajoute-t-il. On se souvient de membres du jury (André Manoukian, pianiste de jazz, les chanteurs Lio et Sinclair ainsi que le rédacteur en chef de Rock'N'folk, Philippe Manoeuvre) exploser de rire après les prestations de certains candidats ou recommander à d'autres d'arrêter net la chanson.

De son côté, la chaîne remet en question les baisses d'audience en soulignant que celles-ci ne prennent pas en compte les rediffusions de l'émission sur M6, W9 et M6 Replay. Pour André Manoukian, membre du jury présent depuis le lancement de "Nouvelle star", c'est le jour de diffusion qui pose problème. "Si elle passait le jeudi, elle gagnerait un million de téléspectateurs", assure-t-il à l'AFP. "Quoiqu'il en soit, +Nouvelle Star+ s'est bien renouvelée depuis son lancement, avec un nouveau jury et bien sûr des candidats qui apportent chaque année un ton différent à l'émission", estime-t-il.

Face aux critiques selon lesquelles les candidats sont trop lisses cette année, André Manoukian choisit de les défendre. "Il y a moins d'ovnis que les précédentes années, pas de Julien Doré ou de Christophe Willem, mais le niveau général est bien meilleur", estime-t-il.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution