Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 28 Mai 2008 à 00:00

Seize chaînes vont se lancer dans l'aventure de la TV mobile

Seize chaînes, dont trois publiques, ont reçu mardi le feu vert du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) pour être les pionnières dans l'aventure de la télévision mobile, un mode de réception qui permettra au téléspectateur de regarder ses programmes sur un récepteur de poche et pendant ses déplacements.

Côté privé, onze d'entre elles sont des chaînes bien installées dans le paysage audiovisuel, chaînes historiques - TF1, Canal+ ou M6-, ou chaînes plus jeunes de la télévision numérique, comme BFM TV (groupe NextRadioTV), Direct 8 (groupe Bolloré), Eurosport (groupe TF1), i-Télé (groupe Canal+), NRJ 12 (groupe NRJ), NT1 (groupe AB), Virgin 17 (groupe Lagardère) et W9 (groupe M6).

Deux restent à créer, la chaîne EuropaCorp, que se propose de lancer le cinéaste Luc Besson, en donnant une large place aux cultures urbaines, et la chaîne Orange Sport, que présente l'opérateur de télécommunications Orange. La liste des trois chaînes publiques retenues, pour lesquelles le CSA n'a pas à se prononcer, sera annoncée dans quelques jours par le ministère de la Culture. Selon le président du CSA Michel Boyon, le choix du CSA, appelé à sélectionner 13 dossiers parmi 36 candidatures, s'est voulu "responsable", "constructif" et "pluraliste".

Pour assurer un "succès rapide" de la télévision mobile personnelle (TMP), le CSA a donc retenu des chaînes "à forte notoriété" et "attractives pour le téléspectateur". Les 11 chaînes existantes choisies représentent ensemble 48% de l'audience nationale et plus de 70% de l'audience nationale des chaînes privées. Le CSA a également veillé à ce que les projets retenus soient adaptés aux "attentes du public potentiel de la TMP". D'où le choix de deux chaînes d'information, BFM TV et i-Télé, et de deux chaînes sportives, Orange Sport et Eurosport.

Grâce à i-Télé, "les téléspectateurs auront accès à une information complète et en direct, à tout moment, et en toutes circonstances", souligne le groupe Canal+. Par ailleurs, en retenant une chaîne présentée par un opérateur de télécommunications, Orange, le CSA a fait le choix de "la pluralité des opérateurs". A ce propos, Michel Boyon a souligné qu'un même groupe n'a obtenu que deux chaînes sur la TMP, alors que certains avaient présenté trois dossiers.

Selon le CSA, il s'agit d'une première liste. Un second multiplex, pour un second bouquet de chaînes doit succéder au premier. Pour ce deuxième multiplex, l'appel à candidature interviendra "en 2009". Le CSA espère signer les conventions avec les chaînes autorisées "avant la fin du mois de juillet". Suivra un délai de deux mois pour la constitution du multiplex, qui devrait être opérationnel "courant octobre". Le déploiement des premières chaînes de la TMP, qui résultera d'une concertation entre le CSA et les éditeurs de chaînes, devrait ainsi se situer dans le courant de l'hiver 2008-2009, au plus tard au printemps 2009.

Les chaînes retenues s'engagent par ailleurs à couvrir en télévision mobile jusqu'à 30% du territoire dans un délai de trois ans à partir de leur lancement, en commençant par les principales villes françaises, Paris, Lyon et Marseille. Ces programmes seront reçus indifféremment sur un appareil dédié à cet effet, ou sur l'écran d'un téléphone portable adapté.

Les modèles économiques pourront varier: programmes sur abonnement ou licence payée par le fournisseur de l'appareil, le consommateur n'acquittant alors pas de droits d'accès au delà de son achat du boîtier.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution