Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 9 Juin 2008 à 00:00

Laurence Ferrari quitte Canal+, et s'apprêterait à succéder à PPDA sur TF1

La journaliste Laurence Ferrari a annoncé dimanche son départ surprise de Canal +, pour, selon la radio RTL, prendre à la rentrée la succession de Patrick Poivre d'Arvor au JT de 20H00 de TF1, une information que la chaîne privée refusait de commenter dimanche soir.

Cette hypothèse, évoquée par plusieurs autres médias dimanche, a pris de la consistance avec la confirmation par la direction de Canal+ du départ de sa journaliste vedette, qui présentait depuis deux ans le magazine d'information "Dimanche +". La direction de Canal+, qui avait elle-même débauché Laurence Ferrari de TF1 au printemps 2006, a indiqué à l'AFP n'avoir été informée que dans l'après-midi de dimanche du départ de sa présentatrice star.

Selon la radio RTL, les choses sont déjà faites, et la journaliste de télévision la plus "glamour" de France, à en croire un sondage réalisé par Ipsos en décembre dernier, "présentera le 20H00 de TF1 à la rentrée prochaine". "Après avoir longuement hésité, elle a choisi de dire oui à TF1 pour présenter le journal télévisé à la place de Patrick Poivre d'Arvor", selon la radio qui connaît bien Laurence Ferrari, puisqu'elle y présente chaque samedi depuis 2006 "Le Journal inattendu". En outre, RTL croit savoir que "Patrick Poivre d'Arvor doit rencontrer demain (lundi) Nonce Paolini", le patron de TF1.

"PPDA", 60 ans, est le présentateur vedette du 20H00 de TF1, le JT le plus regardé de France, depuis 1987. Mais si le journal de Poivre d'Arvor domine toujours très largement en soirée celui de son principal rival de France 2, il n'échappe pas à l'érosion de l'audience qui atteint TF1, victime de la concurrence des nouvelles chaînes gratuites de la TNT, et également sans doute de programmes et de visages insuffisamment renouvelés au fil des ans.




Ainsi si TF1 est restée en tête des chaînes de télévision les plus regardées en mai, son audience, à 27,2%, marque un décrochage par rapport à celle constatée un an auparavant (31,4%) par l'agence Médiamétrie. Arrivé aux commandes de la chaîne en mai 2007, après 20 ans de "règne" du tandem formé par Patrick Le Lay et Etienne Mougeotte, Nonce Paolini a annoncé que 2008 serait "une année charnière", clamant son intention d'accélerer la conversion au multimédia, mais restant muet sur les questions de personnes.

La chaîne s'est cependant déjà séparé en mars dernier d'une de ses figures emblématiques, Takis Candilis, directeur général adjoint de TF1 chargé des programmes. La longévité exceptionnelle de Patrick Poivre d'Arvor à la présentation du JT laisse depuis longtemps les observateurs du monde de la télévision perplexes sur la date de son éventuel départ. L'intéressé a toujours entretenu le mystère, lâchant en avril dernier que 2012 était "la date (qu'il s'était fixée) dans (sa) tête".

En février dernier, le directeur de l'information Robert Namias affirmait que les présentateurs actuels du JT de 20H00, Patrick Poivre d'Arvor et Claire Chazal, "n'étaient absolument pas menacés". "S'il doit y avoir une mutation, elle se fera avec eux", ajoutait cet homme qui appartient également aux figures historiques de la chaîne privée. Un retour de Laurence Ferrari à TF1 aurait en tout cas un goût de retour aux sources pour cette journaliste qui avait intégré cette chaîne à la rentrée 1997.

Respectée pour sa pugnacité et son professionnalisme, Laurence Ferrari avait présenté des journaux sur LCI, la chaîne info du groupe TF1, avant de lancer en 2000 le nouveau magazine d'information dominical "Sept à huit", qu'elle coprésentait alors avec son mari Thomas Hugues, et d'assurer les remplacements de Claire Chazal aux JT du week-end.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution