Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 18 Juin 2008 à 00:00

Audiovisuel public: grève de 24 heures sur les TV, les radios, à l'INA

Les émissions de la télévision publique et des radios de Radio France devraient être perturbées mercredi par une grève destinée à exprimer les inquiétudes des personnels à propos de l'audiovisuel public, le jour où la commission Copé rédige ses conclusions sur le sujet.

Cet appel à la grève de 24H00 survient quatre mois après un mouvement identique, qui était sans précédent depuis 1974. Les salariés de France Télévisions, Radio France, RFI, l'Institut national de l'audiovisuel (INA) et de TV5Monde sont appelés à cesser le travail, puis à manifester à Paris, de la place de la Bastille à République à 14H00. L'intersyndicale s'attend à ce que la mobilisation soit "supérieure" à celle observée le 13 février, journée marquée par une grève d'ampleur sans précédent dans le secteur depuis l'éclatement de l'ORTF en 1974.

La nouvelle grève survient le jour où la commission Copé, chargée de réfléchir à l'avenir de la télévision publique sans publicité, tiendra une dernière réunion plénière dans la matinée. Elle remettra ses conclusions au président de la République une semaine plus tard. La commission dirigée par Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée, a auditionné lundi les dirigeants de France Télévisions, et les représentants de l'intersyndicale.

Ces derniers ont rapidement claqué la porte, estimant que "l'on assistait en fait à la restructuration pure et simple de l'ensemble du secteur audiovisuel visant à sa concentration pour sauver les soldats TF1 et M6". "Le financement de l'audiovisuel public, après la suppression de la publicité, n'est pas du tout assuré", a ajouté l'intersyndicale. La commission Copé a regretté vivement leur départ.

Nicolas Sarkozy avait annoncé le 8 janvier, à la surprise générale, la prochaine suppression de la publicité sur les antennes du service public. La commission Copé a réfléchi depuis à plusieurs scénarios pour compenser le manque à gagner. Elle a aussi évoqué l'idée d'une suppression partielle de la publicité sur les chaînes publiques à partir de septembre 2009, et totale à partir de 2012.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution