Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 23 Juin 2008 à 00:00

Wimbledon: le tenant Federer face à Hrbaty en ouverture

Un vent nouveau pourrait souffler à partir de ce lundi sur Wimbledon, où la domination de Roger Federer, invaincu depuis cinq ans sur l'herbe anglaise, semble menacée par la montée en puissance de Rafael Nadal.

Le Suisse affronte le Slovaque Dominik Hrbaty lundi en ouverture du tournoi. Sur la lancée de son écrasant succès en finale de Roland-Garros, l'Espagnol a envoyé un message très clair au N.1 mondial en remportant au Queen's le premier tournoi sur herbe de sa carrière. Après deux finales perdues contre le Suisse, la deuxième d'extrême justesse l'an passé, il ne vient plus à Londres pour lui donner la meilleure réplique possible mais bien pour le détrôner et réussir le premier doublé Roland-Garros/Wimbledon depuis Bjorn Borg en 1980.

Le légendaire Suédois est de ceux qui croient à une possible fin de règne. Borg, auteur lui aussi de cinq succès de suite de 1976 à 1980, s'est même laissé aller à placer le Suisse en troisième position seulement des favoris derrière Nadal et Novak Djokovic. Le pronostic a suscité "l'étonnement" plus ou moins agacé de Federer. "Ces jours-ci, les gens lui mettent un micro devant la bouche et lui demandent beaucoup, beaucoup de choses. Un jour il sera plus critique, un autre plus positif. C'est son avis. Ca ne m'affecte pas beaucoup", a-t-il réagi dimanche.

Les faits sont pourtant têtus. Le Suisse arrive à Wimbledon avec son bilan le plus maigre depuis 2003: seulement deux titres mineurs gagnés et déjà neuf défaites. Après sa déroute parisienne - quatre jeux seulement pris à Nadal en finale - Federer s'est refait un moral en remportant pour la cinquième fois sa traditionnelle épreuve d'échauffement à Halle, où le tableau était nettement moins relevé qu'au Queen's. Pas suffisant donc pour rétablir une réputation d'invincibilité sérieusement ébranlée depuis le début de la saison.

Alors fragile le Suisse ? "Allons bon ! Il n'a pas perdu un set à Halle et il est invaincu sur herbe depuis 59 matches", a répondu Nadal, soucieux de faire retomber un peu la pression qui pèse sur ses épaules. S'il repoussait tous les assauts, Federer signerait un exploit inédit.




Dans la préhistoire du tournoi, de 1881 à 1886, un Anglais, Willie Renshaw, avait bien gagné Wimbledon six fois de suite, mais la formule d'alors envoyait directement le vainqueur en finale l'année suivante. Rien à voir donc avec les travaux d'Hercule de Federer. Dans le tennis féminin aussi une époque d'incertitude s'est ouverte avec la retraite de Justine Henin. La grande bénéficiaire en est pour le moment Ana Ivanovic, devenue N.1 mondiale après sa première victoire dans un tournoi du Grand Chelem à Roland-Garros.

La Serbe arrive à Wimbledon pour consolider cette position, sur une surface où son grand coup droit et son premier service devraient faire des dégâts. Les anciennes, Venus Williams, la tenante du titre, sa soeur Serena, et aussi la Russe Maria Sharapova, dans le paysage depuis longtemps malgré ses 21 ans, sont décidées à ne pas la laisser s'installer. Venus, qui était de six des huit dernières finales, dont quatre gagnées, a donné peu d'indications sur sa forme ces derniers mois.
Mais c'était déjà le cas pour ses deux derniers succès, en 2005 et 2007, alors qu'elle n'était pas dans le Top 10.

Egalement déjà titrées à Wimbledon, Serena (2002, 2003) et Sharapova (2004) ont baissé de pied sur terre battue après un excellent début de saison (trois titres chacune), et devraient retrouver leur plénitude sur herbe, où leur puissance s'exprime à merveille. Si l'histoire hésite encore, le stade est bien en train de changer. Le célèbre Central, décapité en 2007, a reçu une partie de son nouveau toit, en attendant la partie amovible translucide, prévue l'an prochain.

Principaux matches au programme de la première journée de Wimbledon lundi (début à 12h00 GMT sur le Central et le N.1, à 11h00 GMT sur les autres courts). Les matchs de Wimbledon sont diffusés en clair en en HD sur la BBC ( Astra 2D) à partir d'aujourd'hui 23 juin à 14h00 ( heure de Paris), ainsi que , pour la France, sur Canal+ en HD (cryptée) ainsi que Canal + Sport et Sport + en SD.Canal + proposera à ses abonnés chaque jour de 14h à 20h50 de retrouver le meilleur des tableaux féminins et masculins et suivre, en compagnie de Frédéric Viard, Sébastien Heulot et Guy Forget les plus grands matches du tournoi et les chances françaises.
Canal + Sport, proposera quant à elle de 13h05 à 22h30 les matches du tableau masculin non diffusés sur Canal +. Les commentaires seront assurés par Frédéric Viard, Sébastien Heulot, Julien Boutter, Julien Varlet, Olivier Jacquemin et Jeans Louis Haillet. Enfin, sur Sport +, ce seront les matches du tableau féminin non diffusés sur Canal + que vous pourrez retrouver.

. Court central

Roger Federer (SUI/N.1) - Dominik Hrbaty (SVK)

Ana Ivanovic (SRB/N.1) - Rossana De los Rios (PAR)

Novak Djokovic (SRB/N.3) - Michael Berrer (GER)

. Court N.1

Kaia Kanepi (EST) - Serena Williams (USA/N.6)

Lleyton Hewitt (AUS/N.20) - Robin Haase (NED)

Frank Dancevic (CAN) - David Nalbandian (ARG/N.7)

. Court N.2

Marcos Baghdatis (CYP/N.10) - Steve Darcis (BEL)

Svetlana Kuznetsova (RUS/N.4) - Mathilde Johansson (FRA)

Sergiy Stakhovsky (UKR) - David Ferrer (ESP/N.5)

Marion Bartoli (FRA/N.11) - Sabine Lisicki (GER)

. Court N.3

Robby Ginepri (USA) - Fernando Gonzalez (CHI/N.15)

Stéphanie Dubois (CAN) - Anna Chakvetadze (RUS/N.8)

Michaël Llodra (FRA/N.32) - Mario Ancic (CRO)

. Court N.18

Juan Carlos Ferrero (ESP/N.21) - Sam Querrey (USA)

Vera Dushevina (RUS) - Maria Kirilenko (RUS/N.19)

Chris Guccione (AUS) - Gaël Monfils (FRA/N.30)

Melanie South (GBR) - Alona Bondarenko (UKR/N.28)

. Court N.11

Amélie Mauresmo (FRA/N.29) - Ashley Harkleroad (USA)

. Court N.14

Nathalie Dechy (FRA) - Yuan Meng (CHN)

Tomas Berdych (CZE/N.11) - Evgeny Korolev (RUS)

Marcos Daniel (BRA) - Stanislas Wawrinka (SUI/N.13)

Francesca Schiavone (ITA/N.20) - Tamira Paszek (AUT)

. Court N.4

Camille Pin (FRA) - Barbora Zahlova Strycova (CZE)

. Court N.5

Virginie Razzano (FRA/N.27) - Evgeniya Rodina (RUS)

Akgul Amanmuradova (UZB) - Pauline Parmentier (FRA)

. Court N.6

Patty Schnyder (SUI/N.12) - Casey Dellacqua (AUS)

Marc Gicquel (FRA) - Kei Nishikori (JPN)

. Court N.7

Feliciano Lopez (ESP/N.31) - Brian Dabul (ARG)

Florent Serra (FRA) - Lu Yen-Hsun (TPE)

. Court N.15

Zheng Jie (CHN) - Dominika Cibulkova (SVK/N.30)

Alizé Cornet (FRA/N.17) - Anastasia Pavlyuchenkova (RUS)

. Court N.16

Tobias Kamke (GER) - Andreas Seppi (ITA)

Bethanie Mattek (USA) - Séverine Brémond (FRA)

. Court N.17

Philipp Kohlschreiber (GER) - Fernando Verdasco (ESP/N.22)

. Court N.18

Zuzana Ondraskova (CZE) - Nicole Vaidisova (CZE/N.18)

Simon Stadler (GER) - Ivo Karlovic (CRO/N.18)
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution