Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 17 Juillet 2008 à 00:00

Orange casse les prix du nouvel iPhone pour stimuler ses ventes

Pour la sortie du nouvel iPhone, Orange a décidé de casser les prix: la deuxième version du téléphone multifonctions d'Apple sera commercialisée en France à partir de 149 euros, plus de deux fois moins chère que la première, l'opérateur espérant ainsi stimuler ses ventes.

Commercialisé à partir du 17 juillet en France, le nouvel iPhone sera équipé de la 3G (téléphonie de troisième génération) qui permet un accès haut-débit à internet et équipe déjà la majorité des nouveaux téléphones en Europe. Cet équipement faisait cruellement défaut au premier iPhone, jugé trop lent pour aller sur internet alors même qu'il avait été conçu pour cet usage.

De plus, il sera équipé du système de localisation GPS et pourra gérer les courriels sous Microsoft Exchange, une initiative qui vise le marché des entreprises, dominé par le BlackBerry du groupe RIM. Dans sa version plus évoluée, l'iPhone sera plus accessible financièrement puisque les forfaits proposés par Orange (France Télécom) restent les mêmes que ceux couplés au premier iPhone (de 49 à 149 euros par mois avec notamment internet illimité).

La première version, dont plus de 150.000 exemplaires ont été écoulés, était vendue au prix de 399 euros lors de son lancement en novembre, notamment parce qu'Orange n'avait pas pu le subventionner. Apple, quelque peu déçu par ses ventes, a décidé de revoir sa stratégie et a autorisé les opérateurs à subventionner son smartphone, au prix certainement d'une modification du contrat qui le lie à Orange. L'opérateur français, qui n'a jamais confirmé le chiffre officiellement, aurait reversé 30% des revenus de l'iPhone première génération à Apple.

Autre volet de son changement de stratégie, Apple est en train de revenir sur sa politique d'exclusivité par pays. Orange, qui refuse de donner la date de fin du contrat qui le lie à l'américain, précise toutefois que l'iPhone sera toujours une exclusivité Orange en France pour Noël, une période clé pour la vente de mobiles. "Pour nous, les chiffres de vente de l'iPhone sont loin d'être décevants, nous sommes même très contents. Mais il est vrai que le modèle de subvention marche très bien en Europe et qu'il permet une démocratisation des mobiles", a expliqué un porte-parole d'Orange.

Sur ce marché des smartphones, les concurrents d'Apple multiplient d'ailleurs les nouveautés, copiant souvent son choix d'un grand écran tactile. Début juin, Samsung a sorti son modèle de smartphone Omnia, pourvu comme l'iPhone d'un grand écran, d'un GPS, d'une liaison wi-fi, mais aussi d'un appareil photo de 5 mégapixels que l'iPhone n'a pas. Et le leader du marché, BlackBerry, largement adopté par les entreprises, va bientôt préparer une version à écran tactile.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution