Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 4 Juillet 2008 à 00:00

TNT: 10 chaînes outre-mer à la fin du premier trimestre 2010

Le déploiement de la télévision numérique terrestre (TNT) outre-mer permettra aux téléspectateurs de disposer, "à la fin du premier trimestre 2010", de 10 chaînes de télévision "gratuites", a annoncé jeudi à l'AFP Yves Jégo, secrétaire d'Etat à l'outre-mer.

Dans une deuxième étape, "fin 2010", les téléspectateurs d'outre-mer pourront disposer, via la TNT, de 10 chaînes de plus, a-t-il ajouté. Enfin, à l'issue d'une "troisième vague", après le 30 novembre 2011, l'Outre-mer pourra disposer de "toutes les chaînes gratuites". M. Jégo venait de se voir remettre par Alain Mear, conseiller du CSA, un rapport sur les modalités de développement de la télévision numérique dans les collectivités d'Outre-Mer.

Il a indiqué que la norme "de compression" MPEG-4, "le meilleur adaptateur possible", selon le secrétaire d'Etat à l'économie numérique Eric Besson, serait utilisée dès le début de 2010, rendant possible l'accès à la "haute définition" ("HD", la meilleure qualité d'image existante) "à partir de fin 2010". "Tout l'outre-mer est concerné, même la plus isolée des îles de Polynésie", a déclaré M. Jégo, après la remise du rapport.

Il y aura "un mixte entre le satellite et l'équipement terrestre, pour permettre la meilleure répartition possible et la plus rapide, afin que l'outre-mer puisse avoir d'un seul coup les mêmes offres que la métropole", a-t-il précisé. Le CSA va lancer un appel à candidatures territoire par territoire, a indiqué M. Mear. Les chaînes de la TNT reprises en métropole feront acte de candidature dans le cadre de ces appels. "Il est certain que seront les plus intéressées les chaînes TNT déjà en diffusion en métropole", a déclaré M. Mear.

"Pour les chaînes du service public venues de métropole, l'Etat devra exercer son droit de réservation". "Ce sera une offre gratuite pour le téléspectateur sans abonnement et sans supplément de redevance", a souligné M. Jégo. Le CSA préconise "une première vague qui serait constituée de chaînes locales, dont la première chaîne locale privée, et de huit autres du service public", grâce à la norme MPEG4, "qui permet sur un canal de passer d'une chaîne à 10", a précisé M. Mear.

"La deuxième vague pourrait être composée des autres chaînes locales, de nouveaux projets locaux qui vont émerger et de chaînes en HD, jusqu'à 20 chaînes", a-t-il dit. La troisième vague "serait constituée des chaînes autres de la TNT, que peuvent voir les téléspectateurs métropolitains". "Le tout n'est composé que de chaînes gratuites", a-t-il conclu.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution