Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 8 Juillet 2008 à 00:00

La navette spatiale américaine bientôt à la retraite

Après près de trente ans de services, la navette américaine effectuera son dernier vol dans l'espace le 31 mai 2010, avant sa mise à la retraite et après avoir été l'élément-clé de la construction de la Station spatiale internationale.

Les trois navettes qui composent la flotte spatiale américaine, Discovery, Endeavour et Atlantis, seront toutes mises hors service en septembre 2010, a indiqué mardi la Nasa. La navette doit encore effectuer dix vols au total. Deux sont programmés cette année: le 8 octobre pour une mission de réparation et d'entretien du télescope spatial Hubble et le 10 novembre pour une livraison de fournitures, de vivres et de pièces de rechange à la Station spatiale internationale (ISS).

Cinq vols sont ensuite prévus en 2009 et trois autres en 2010. Le dernier vol sera effectué par Endeavour, vers l'ISS, le 31 mai 2010. Elle aura pour mission d'apporter des pièces de rechange "importantes" qui seront placées à l'extérieur de l'ISS, dont des antennes de communication et un réservoir de carburant. "Ces dates peuvent encore changer du fait du programme de lancement des autres véhicules. Elles reflètent l'engagement (de la Nasa) de terminer l'assemblage de la Station et de mettre en retraite la flotte de navettes alors que la transition se fera vers de nouveaux véhicules de lancement", a précisé un communiqué de la Nasa.

Une fois les navettes vieillissantes clouées au sol, la Nasa misera sur un nouveau genre de véhicule, de type capsule "Apollo" lancée par une fusée et destinée à des missions d'exploration humaine vers la Lune et Mars. Ces nouveaux engins sont la capsule Orion, "baptisée du nom de l'étoile la plus brillante et reconnaissable dans le ciel" et son lanceur, la fusée Ares "du nom d'un dieu grec associé à Mars", affirme la Nasa. Le premier vol habité d'Orion interviendra au plus tard en 2014 tandis que le premier vol vers la Lune est prévu pour 2020 au plus tard.

La navette, premier vaisseau spatial conçu pour être réutilisable, a effectué son premier vol le 12 avril 1981, depuis le centre spatial Kennedy à Cap Canaveral (Floride, sud-est). Il s'agissait de Columbia. Composée de plus de deux millions de pièces, la navette est un puzzle d'ingénieur, très complexe et fragile. Elle comprend un orbiteur d'une conception proche d'un avion, qui peut accueillir jusqu'à trois astronautes dans son cockpit et cinq autres sur le pont.

Elle a aussi un énorme coffre de 18 mètres de long sur 4,6 de large pour le transport du fret et des équipements. Seul véhicule spatial dont la soute permet de transporter des éléments de construction de l'ISS, la navette a été la clé de la construction de la station spatiale qui a démarré en 1998. Six navettes au total ont été construites: Enterprise --un véhicule de démonstration qui n'a jamais volé dans l'espace--, puis Columbia, Challenger, Discovery, Atlantis et Endeavour.

Sur la flotte des cinq navettes en activité, deux ne sont jamais revenues: Challenger, qui a explosé peu après son décollage le 28 janvier 1986, et Columbia, désintégrée le 1er février 2003 lors de son entrée dans l'atmosphère. Quatorze astronautes ont péri. L'accident de Columbia a considérablement ralenti les lancements de la Nasa vers l'ISS qui n'ont repris qu'en juillet 2005. Entre temps, les Russes et leurs vaisseaux Soyouz ont assuré seuls les convoyages d'astronautes.

A l'heure de la retraite, Discovery aura effectué 38 vols, Atlantis 32 et Endeavour 25. Quelque 35 missions auront été conduites vers l'ISS, la plus grande structure jamais réalisée par l'Homme dans l'espace et une étape clé dans la conquête de Mars.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution