Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 25 Août 2008 à 00:00

Rentrée audiovisuelle: Laurence Ferrari en vedette, télé publique bientôt sans pub

L'arrivée de Laurence Ferrari sur TF1 et la fin attendue de la publicité sur France Télévisions marquent la rentrée audiovisuelle, rythmée dès cette semaine par la vague de présentations à la presse des nouvelles grilles de programmes.

Chez TF1, la chaîne leader, l'événement de la rentrée est l'arrivée de Laurence Ferrari à la présentation du journal de 20H00. L'éviction du journaliste star Patrick Poivre d'Arvor, véritable psychodrame, a alimenté les gazettes tout l'été. Ce départ s'est inscrit dans une vague de renouvellement des cadres dirigeants de la chaîne privée: directeurs de l'information, de la fiction, de la régie publicitaire... Laurence Ferrari, 42 ans, qui démarre lundi à l'antenne, a indiqué à l'Express vouloir "faire un journal collectif" et "casser la monotonie des sujets empilés". Reste à savoir si elle parviendra à enrayer la tendance à l'effritement de l'audience de la grand-messe du 20H00.

Lors du mercato d'avant l'été, TF1 a perdu Anne-Sophie Lapix, partie chez Canal+ pour justement remplacer Laurence Ferrari, et l'animateur Julien Courbet, passé chez France 2. La présentation de France Télévisions jeudi sera particulièrement attendue, ainsi que les déclarations de son PDG Patrick de Carolis. Le groupe audiovisuel public se prépare à l'arrêt de la publicité sur ses chaînes après 20H00 dès le 1er janvier 2009, avant une suppression totale fin 2011, conformément aux voeux de Nicolas Sarkozy.

Patrick de Carolis, qui n'avait pas été prévenu des projets du chef de l'Etat, avait rué dans les brancards début juillet, pour la première fois publiquement. Il avait alors menacé de démissionner, estimant ne pas avoir les moyens budgétaires nécessaires pour compenser la fin de la publicité. Mais le dirigeant devrait rester à son poste jusqu'à la fin de son mandat en 2010, car le projet de loi "ne réforme en aucun cas le mandat en cours", a précisé cette semaine le ministère de la Culture.

Si PPDA a disparu de TF1, sa marionnette PPD continuera de présenter le journal des "Guignols de l'info" sur Canal+. Du côté des nouveaux venus, outre Lapix, la chaîne cryptée a récupéré Virginie Efira, chipée à M6. Le groupe de Bertrand Méheut devrait aussi, au cours des prochains mois, peaufiner ses armes face à Orange, nouvel acteur de la télévision payante. M6 va tâcher de faire fructifier ses bonnes audiences de l'Euro 2008. La diffusion de la moitié des matches de cette compétition, une première pour la chaîne de Nicolas de Tavernost, a été de l'avis des analystes "une très bonne opération et un bon pari sur l'avenir".

Du côté des radios, les changements les plus notables se trouvent chez Europe 1: Jean-Pierre Elkabbach conserve son interview du matin mais il a laissé sa place de président de la station au jeune Alexandre Bompard (35 ans), venu de Canal+. Marc-Olivier Fogiel, qui a quitté M6, pilotera la présentation de la tranche matinale, horaire crucial pour les radios. Le 18H00-20H00 sera animé par Marie Drucker et Patrick Cohen (qui vient de France Inter). Enfin, la rédaction a un nouveau directeur, Laurent Guimier. La rédaction de France Inter a elle aussi un nouveau directeur, ou plutôt directrice, puisqu'il s'agit de Hélène Jouan, ancienne chef du service politique d'Inter.

Nicolas Demorand reste aux manettes de la tranche matinale, tout en assurant le 18/20H00 sur la chaîne télévisée d'information i-TELE. RTL, en tête des audiences radio depuis deux ans, a rappelé l'humoriste Laurent Gerra pour le billet de 8H50. Sa tranche matinale, laissée vacante par Christophe Hondelatte, sera assurée par Vincent Parizot.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution