Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 29 Août 2008 à 00:00

Iliad (Free) réaffirme ses ambitions dans le mobile après un "bon" semestre

Le groupe Iliad, maison mère du fournisseur d'accès internet Free, a publié jeudi des résultats semestriels en nette hausse et a réaffirmé son intérêt pour la 4e licence de téléphonie mobile 3G, alors que l'Arcep doit rendre son avis d'ici fin septembre.

"C'est un très bon premier semestre dans la continuité de 2007", s'est félicité Maxime Lombardini, directeur général d'Iliad, lors d'une conférence de presse. La société a vu son bénéfice net progresser de 27,5% sur la période, à 82,9 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires en augmentation de 20,6%, à 692,2 millions. Sa rentabilité, l'une des meilleures du secteur en Europe, s'améliore encore: l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) augmente de 24,4%, à 256,9 millions d'euros, soit une marge de 37,1%, contre 36% un an plus tôt.

Iliad, qui comptait fin juin 3,134 millions de clients, dont 83,4% de dégroupés, a par ailleurs réitéré ses objectifs annuels: 3,25 millions d'abonnés haut débit et un taux de dégroupage de 84% à fin 2008, hors acquisition d'Alice. Avec le rachat du dernier petit acteur internet sur le marché français, Free retrouve sa place de numéro deux avec 4 millions d'abonnés (25,5% de parts de marché) derrière France Télécom (49,5%) et devant son principal concurrent SFR-Neuf Cegetel (23,8%). Le groupe table sur 5 millions d'abonnés à horizon 2011. Interrogé sur d'éventuelles suppressions d'emplois chez Alice, Xavier Niel, fondateur de Free, a répondu qu'il y avait "clairement des doublons", sans donner plus de précisions à ce stade.

Iliad a mis en avant sa "solidité financière" en vue des lourds investissements prévus dans la fibre optique, qui permet d'accéder au très haut débit, et de son développement dans la téléphonie mobile. Sur ce dernier point, M. Lombardini a "confirmé plus que jamais la volonté (d'Iliad) d'être 4e opérateur mobile", estimant que les opérateurs mobiles virtuels (MVNO) n'étaient pas une "alternative" et promettant des "offres agressives".

Free a dit avoir "bon espoir" d'obtenir gain de cause, alors que le gouvernement souhaite stimuler la concurrence dans ce secteur. L'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), qui avait rejeté la candidature du fournisseur d'accès internet en octobre dernier faute d'accord sur les modalités financières, doit rendre ses conclusions fin septembre. Elle envisage désormais de vendre les fréquences par blocs. Une solution "par défaut" dont Iliad se satisferait, a indiqué son directeur général, à condition de recevoir 10 mégahertz (et non 5), la totalité des fréquences disponibles étant de 15 MHz dans la bande des 2,1 GHZ.

En outre, dans le cadre de son projet de déploiement de la fibre optique, Iliad a confirmé sa volonté d'investir un milliard d'euros d'ici à 2012 pour raccorder quatre millions de foyers, mais a pris un peu de retard sur son calendrier. Il souhaite investir dans ce réseau entre 300 et 400 millions d'euros d'ici 2010, et non d'ici 2009 comme annoncé en mars. Sur les six premiers mois de l'année, les investissements se sont élevés à 32 millions.

A ce jour, il compte des "abonnés en petit nombre", principalement à Paris et Montpellier, et s'est dit confiant dans sa capacité à couvrir "horizontalement" (sous les trottoirs, par opposition à "verticalement", dans les immeubles, ndlr) 70% de la capitale d'ici le deuxième semestre 2009.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution