Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 20 Septembre 2008 à 00:00

15.000 sites ouverts pour les Journées du Patrimoine

Quelque 15.000 sites seront ouverts à la visite pour la 25e édition des Journées du patrimoine des 20 et 21 septembre lancées mardi par la ministre de la Culture Christine Albanel, alors que les associations en profitaient pour dénoncer le manque de moyens du secteur.

Cette nouvelle édition d'une manifestation très populaire - 12 millions de visiteurs l'an dernier - permettra d'accéder à 15.000 sites et 21.000 animations, avec pour thème les liens entre création et patrimoine, a indiqué la ministre devant la presse, citant l'exemple des vitraux de Soulages à Sainte-Foy-de-Conques (Aveyron) ou la pyramide du Louvre de Ieoh Ming Pei. Les "Français aiment leur patrimoine, et c'est un travail de titan de les restaurer", a ajouté la ministre, consciente du fait que "les besoins sont immenses".

La ministre a ainsi indiqué qu'elle avait "bon espoir" de voir s'instituer en 2009, pour prise d'effet en 2010, une "dotation budgétaire supplémentaire qui serait pérenne". Des "pistes sont étudiées", a ajouté Mme Albanel, dont l'une pourrait être une taxation des jeux en ligne. Une taxe sur les nuits d'hôtel, évoquée en janvier dernier, est abandonnée, a précisé le ministère. Le budget dévolu au patrimoine s'élève chaque année à quelque 300 millions d'euros, somme régulièrement considérée comme insuffisante par les acteurs du secteur. Un peu avant l'intervention de la ministre, des associations liées au patrimoine s'étaient d'ailleurs "alarmées" devant la presse de la "dégradation continue des moyens" dévolus au secteur.

Les responsables de la Demeure historique (3.000 monuments historiques privés) et du Groupement français des entreprises de restauration de monuments historiques (GMH, 180 entreprises) ont ainsi évoqué la "situation inquiétante" du patrimoine en région, dénonçant par ailleurs les règles limitant le mécénat ou le risque de plafonnement des déductions fiscales pour les monuments privés. Selon eux, les responsables des affaires culturelles de l'Etat de Rhône-Alpes et Bourgogne "ont décidé cette année de n'autoriser aucun nouvel engagement", ont-ils indiqué.

Philippe Toussaint, président de VMF (Vieilles Maisons françaises), craint pour sa part que "la moitié des régions ne se retrouvent dans cette situation à la fin de l'année", a-t-il dit à la presse. Les associations, qui réclament une grande table ronde du secteur, demandent une dotation exceptionnelle pour "purger" les 600 millions de crédits engagés dans les travaux en cours, proposant ainsi un "prélèvement sur les 45 milliards d'immobilier que l'Etat a décidé de vendre". Démonstrations de savoir-faire artisanal, ouvertures exceptionnelles de sites émailleront comme à l'accoutumée les Journées qui seront précédées, le vendredi, d'une journée spécialement dédiée aux handicapés.

Des expositions d'objets volés et récemment retrouvés feront partie des centaines d'initiatives entourant la manifestation. Ces journées marqueront également les débuts du chantier de rénovation des colonnes de Buren au Palais-Royal à Paris. Une palissade de chantier spécialement créée par Daniel Buren sera installée pendant la durée des travaux. Les Journées européennes du patrimoine sont organisées cette année dans 49 pays.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution