Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 27 Septembre 2008 à 00:00

Le drapeau chinois a flotté pour la première fois dans l'espace

Un astronaute a accompli samedi la première sortie dans l'espace jamais effectuée par la Chine, agitant le drapeau chinois dans l'espace lors d'une sortie extra véhiculaire d'une quinzaine de minutes, selon les images diffusées par la télévision nationale.

Avec la mission réussie Shenzhou VII, la Chine devient le 3e pays seulement à accomplir seul une sortie dans l'espace, après les Etats-Unis et l'ex-URSS, même si des astronautes français et britannique ont déjà réalisé des sorties. Zhai Zhigang a quitté le module orbital pour flotter dans l'espace de 08H45 GMT à peu avant 09H00 GMT, pour une sortie d'une durée inférieure aux 20 minutes qui avaient été initialement prévues par les responsables du programme spatial. Aucune explication n'a été fournie. La mission a été "un succès total", a annoncé Chine Nouvelle dans un flash, moins d'une heure après la sortie réalisée par Zhai Zhigang.

S'extrayant à mi-corps du module, le taïkonaute -- "homme de l'espace" en chinois -- a fait un salut de la main, déclenchant des tonnerres d'applaudissements au centre spatial de Jiuquan, dans le désert du Gansu (nord-ouest) d'où la mission a décollé jeudi, et au Centre de contrôle aérospatial de Pékin (BACC). Flottant dans l'espace tête en bas et pieds en l'air, Zhai a immédiatement agité le drapeau chinois rouge aux étoiles jaunes dans un geste hautement symbolique de l'émergence de la Chine parmi le club très fermé des grandes puissances spatiales. "Shenzhou VII est maintenant en dehors du vaisseau. Je me sens bien. Je salue d'ici le peuple chinois et le peuple du monde entier", a déclaré, au Centre de contrôle, l'astronaute de 41 ans qui devrait devenir le nouveau héros de 1,3 milliard de Chinois dont le rêve de conquête spatiale remonte à la dynastie des Ming.

Zhai avait revêtu une combinaison 100% chinoise baptisée Feitian ("Voler dans les cieux"), qui pèse 120 kg et a coûté trois millions d'euros. Le colonel de l'Armée de l'air était assisté d'un 2e astronaute, Liu Boming, resté dans le module orbital, et était relié au vaisseau par deux câbles de sécurité pour se déplacer autour de Shenzhou (littéralement "Vaisseau Divin"), comme de gros cordons ombilicaux rouges. Il est allé récupérer un échantillon de lubrifiant solide qui avait été placé sur le vaisseau avant le décollage jeudi soir. Il a remis l'échantillon à Liu Boming. C'est le genre de gestes que les successeurs de Zhai auront à effectuer pour concrétiser les ambitions spatiales chinoises.




Cette sortie s'est déroulée lors du 3e vol habité chinois, qui doit permettre à la Chine à terme d'installer des modules orbitaux, puis sa première station permanente dans l'espace. Au retour dans le module de Zhai a été lancé un petit satellite, qui servira aussi pour les futures missions. Shenzhou VII constitue "un grand bond pour le programme spatial chinois" dans son ambition de se doter d'une station spatiale, selon ses responsables.

Pour le régime communiste, l'espace est un moyen de flatter la fierté nationale et de renforcer sa légitimité. Sur l'internet, de nombreux Chinois avaient prodigué leurs encouragements : "Allez la Chine! Allez Zhigang!" Dans les medias officiels, l'exploit spatial de samedi devrait faire idéalement diversion alors que la Chine est aux prises avec l'énorme scandale du lait contaminé, qui a encore terni les produits "made in China" dans le monde.

La mission Shenzhou VII intervient aussi à quelques jours de la fête nationale du 1er octobre, occasion rituelle de célébration de la grandeur de la Nation chinoise, et à quelques jours du cinquantenaire de la NASA, quelque peu inquiète de voir les Chinois arriver sur la Lune d'ici 2017, avant que les astronautes américains n'y retournent. La mission Shenzhou VII, d'une durée prévue de 68 heures, doit retrouver la Terre dimanche en Mongolie intérieure. Six hélicoptères médicalisés ont été positionnés pour venir chercher les nouveaux héros de l'espace.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution