Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 8 Octobre 2008 à 00:00

Après le foot, Orange propose ses chaînes de cinéma et de séries

Après son offre payante sur le football, l'opérateur de téléphonie Orange annonce le lancement le 13 novembre de son bouquet de cinq chaînes de cinéma et séries au tarif de 12 euros par mois, se positionnant encore un peu plus en concurrence frontale avec Canal+.

L'offre d'Orange sur le cinéma, comme celle sur le foot lancée en août, est "multi-écrans" (disponible sur ordinateur, télévision, baladeurs vidéo), a expliqué mercredi Xavier Couture, directeur général de la division contenu d'Orange, lors d'une conférence de presse. Elle autorise également la portabilité (on peut passer d'un écran à un autre) et les films proposés seront accessibles à la demande pendant trente jours après leur première diffusion.

Des programmes complémentaires seront également offerts: par exemple lors de la diffusion de "Rocky Balboa" avec Syvester Stallone seront proposés les cinq "Rocky" précédents. A partir de janvier 2009, les abonnés ayant manqué le début d'un film ou d'un épisode d'une série pourront revenir au tout début, grâce à la fonction de redémarrage. Les fans de cinéma et de séries (américaines notamment) devront payer 12 euros pour recevoir sur leur télévision ou leur écran d'ordinateur un bouquet de cinq chaînes: "Orange cinémax" (chaîne en haute définition, pour les grands succès), "Orange cinéhappy" (cinéma familial), "Orange cinéchoc" (cinéma d'action), "Orange cinénovo" (films indépendants) et "Orange cinégéants" (grands classiques).

L'abonnement pour le seul téléphone mobile est de 6 euros par mois. Les clients devront toutefois être abonnés, préalablement, à l'offre triple-play (téléphone fixe, internet haut débit et bouquet TV basique) de l'opérateur ou être client internet d'Orange. L'opérateur a pour objectif d'être "au-delà de la centaine de milliers d'abonnés fin 2009", a indiqué Pierre-Louis Wenes, directeur exécutif d'Orange France. "Orange foot", l'offre payante de matches de foot sur la télévision, le portable ou l'ordinateur, lancée en août au prix mensuel de 6 euros, compte actuellement 50.000 abonnés.

"Nous voudrions qu'ils soient plus nombreux", a admis M. Couture, d'autant que "le taux de satisfaction des abonnés atteint un score soviétique". Orange veut respecter les obligations de participation à la création cinématographique, mais il serait "saugrenu" de vouloir étendre l'assiette sur laquelle sont calculées ces obligations, "à autre chose que les abonnements à Orange Cinéma Séries", a déclaré Xavier Couture.

Parmi les séries inédites proposées figurent plusieurs productions HBO ("John Adams", "Generation Kill", "In treatment"...), la chaîne câblée américaine très pointue dans ce domaine, et fournisseur jusqu'à peu de Canal+. Orange a signé un accord exclusif avec la chaîne. Des accords ont également été signés avec les studios MGM (qui produit les James Bond), Warner (accord exclusif) et Gaumont. Les films et séries sont diffusés en version multilingue.

"Nous n'avons pas exercé de pression inflationniste tant sur les droits du foot que sur les droits du cinéma", a assuré Xavier Couture, répondant aux attaques de Canal+ qui accuse son concurrent, aux poches bien pleines, de rafler la mise grâce à des offres exhorbitantes. Depuis le rachat de TPS par ses soins en 2006, Canal+ était le seul acteur de la télévision payante en France. Mais depuis un an, Orange avance ses pions dans ce secteur, en concurrence frontale avec la filiale de Vivendi puisque l'opérateur mise sur le football et le cinéma, les deux piliers historiques de Canal+.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution