Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 25 Octobre 2008 à 00:00

AUX USA, LA TELEVISION SUR IP EN PLEIN BOOM

La télévision sur Internet est en plein boom et d’après une étude de "The Conference Board and TNS", le nombre de foyers qui regarde des programmes sur Internet a augmenté de 20%, notamment via les sites de chaînes de télévision (65%) et YouTube (41%) qui demeurent les premières sources de visionnage en ligne.

L’étude démontre que peu de spectateurs sont disposés à payer à l’acte des programmes ou à souscrire à des abonnements (à l’exception d’iTunes). Bien au contraire, un site comme Limewire se développe de façon considérable ou encore Hulu. Comment expliquer cette bascule ? Principalement pour échapper aux publicités et pour ne plus être ennuyé par des contraintes de programmation. En outre, Internet est l’un des 10 divertissements les plus prisés des foyers.

Les informations (43%), les fictions (39%), l’humour (34%), les émissions de télé-réalité (23%) et le sport (16%) sont les genres les plus prisés qu’ils regardent principalement à la maison (90%) et sur le lieu de travail (15%), et en streaming (68%) contre 38% pour le téléchargement légal. Néanmoins, en dépit de cette augmentation, 94% des souscripteurs aux câble/satellite américains continuent de préférer consommer la télévision de manière traditionnelle selon une étude conduite par The Nielsen Company for the Cable & Telecommunications Association for Marketing (CTAM).

L’étude révèle que 35% des adultes utilisateurs d’Internet ont déjà consommé des émissions de télévision en ligne, ce, à 87% directement sur le site des chaînes diffuseur. A 82%, ces consommateurs sont venus rechercher un programme spécifique qu’ils avaient manqués à la télévision. 40% cherchent également des informations supplémentaires sur les stars de leurs séries préférées ou sur les épisodes à venir. Les projections de l’IPTV aux Etats-Unis font état de 12,7 millions de souscripteurs à l’horizon 2012, en augmentation de 3,3 millions en 2008, sur les deux opérateurs principaux que sont Verizon et AT&T.

La TVIP a ainsi doublé lors de chacune des trois dernières années d’après une étude « The Broadband Forum » conduite par Point Topic. Il y a d’ailleurs une grande disparité en terme de performances « régionales » aux Etats-Unis compte tenu des fortes variations de la disponibilité en haut débit selon les états. Un des nombreux avantages de l’IPTV est la délinéarisation et les spectateurs peuvent retrouver, quand ils le souhaitent, leurs programmes favoris à l’image du web.

Un autre intérêt, plus mercantile, consiste en la possibilité à cibler en terme marketing les spectateurs et à leur adresser des publicités adaptées. A l’inverse de la télévision classique, l’IPTV permet de créer sa propre grille de programme ce qui pousse certains programmes de niche et augmente leur visibilité. 25% de tous les contenus télévisés regardés quotidiennement et selon un mode « classique » le seront sous forme de VOD, à la demande ou sous un autre périphérique d’après l’institut d’étude eMarketer.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›

Vos réactions

Petitnicolas | Dimanche 26 Octobre 2008 à 11:05
Les sites de catchup TV tels que M6replay, ABC/NBC aux états-unis ou encore les sites comme youtube/delimotion ne représentent pas de l'IPTV mais de la télé par le web.
La véritable IPTV c'est de la télé sur son téléviseur avec un décodeur tels que fournis par les FAI...
N'est-ce pas ?
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution