Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 9 Mars 2001 à 00:00

Eurobird, le satellite de l'armistice

En lançant son nouveau satellite Eurobird, le leader européen Eutelsat enterre la hache de guerre avec son rival Astra sur le marché européen et notamment britannique, en pleine expansion.

Passager de la 140ème fusée Ariane, le satellite de télécommunication Eurobird, construit par Alcatel Space, a été mis sur orbite jeudi soir par le lanceur européen, Ariane 5, depuis le centre spatial guyanais de Kourou. Une mission couronnée de succès.

Pour Guiliano Berretta, directeur général d'Eutelsat, c'est le "satellite de l'armistice". Eurobird doit en effet être localisé à 28,5 Est, une position orbitale qu'Eutelsat, premier opérateur européen de satellites, va partager avec son concurrent Astra.

L'enjeu n'est pas mince. C'est là en effet que se trouve "le plus grand marché de la télévision directe, le marché britannique", souligne Guiliano Berretta, dans un entretien avec l'AFP.

En juin 1999, les deux rivaux, Eutelsat et la SES (Société européenne de satellite), avaient mis fin à une guerre de tranchée sur certaines positions orbitales, en signant un accord pour se partager ces denrées rares, que sont les fréquences. Un compromis obtenu grâce aux bons offices de Deutsche Telekom, actionnaire des deux opérateurs. "Eurobird est dans la même position orbitale que la flotte des satellites d'Astra 2A, destinés au marché britannique. Ce satellite Eurobird est ainsi complémentaire des satellites d'Astra et s'adresse à une population de plus de 5 millions de foyers qui reçoivent la télévision numérique par satellite", se félicite Guiliano Berretta, qui vient d'être désigné homme de l'année par le mensuel américain spécialisé "Via Satellite".

Sur les 24 transpondeurs d'Eurobird (un canal permettant de diffuser 8 chaînes en numérique), 22 ont déjà été loués. Le bouquet britannique BskyB a notamment réservé 4 transpondeurs, lui offrant ainsi la possibilité d'étoffer son offre, en diffusant 32 chaînes de télévision ou services interactifs. Des chaînes de télévision, comme la chaîne européenne Euronews, Extreme sports et Online Classics ont également choisi Eurobird, pour toucher ce marché britannique, particulièrement florissant.

Actuellement, les satellites d'Eutelsat diffusent plus de 850 chaînes de télévision à plus de 84 millions de foyers. Eurobird, qui rejoindra la flotte des 18 satellites de l'organisation Eutelsat en orbite géostationnaire, prend également la relève du satellite allemand Kopernikus, dans le domaine des réseaux interentreprises.

Pour Eutelsat, troisième opérateur mondial de satellites, Eurobird est aussi le dernier satellite lancé en tant qu'organisation intergouvernementale associant 48 pays. Eutelsat doit en effet se transformer l'été prochain en une société privée, dont 30% du capital sera introduit en bourse.

En mai prochain, aura lieu l'élection du Conseil de surveillance d'Eutelsat SA, dont les 15 membres seront nommés par les actionnaires, a précisé M. Berretta au cours d'un point presse.

Le directoire sera composé de 4 membres, nommés par le conseil de surveillance. Deux autres satellites d'Eutelsat doivent être lancés en fin d'année afin d'assurer les liaisons entre l'Europe, l'Amérique du nord et du Sud, Atlantic Bird 2 au troisième trimestre 2001 par une Ariane 5 et Atlantic Bird 1 au quatrième trimestre par un lanceur chinois.

Eutelsat cherche également à conclure un partenariat avec l'opérateur espagnol Hispasat, qui lui ouvrirait plus largement les portes de l'Amérique du Sud. Le projet baptisé Amazonias pourrait prendre la forme d'une joint-venture.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution