Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 30 Octobre 2008 à 00:00

En ce 30 octobre, la TV haute définition gratuite arrive sur la TNT

Quatre chaînes généralistes françaises commencent à diffuser gratuitement leurs émissions en haute définition, une première en Europe.

"Le noir et blanc est mort au bénéfice de la couleur. De la même façon, je suis convaincu que la télévision haute définition (HD) remplacera à terme la télévision standard", affirme Jean-Pierre Lacotte, président de l'association HD Forum qui prépare depuis quatre ans l'évènement. Ce jeudi 30 octobre, à 15H30, la ministre de la Culture et de la Communication Christine Albanel, le secrétaire d'Etat chargé du Développement de l'économie numérique Eric Besson et le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel Michel Boyon présideront au lancement simultané des quatre premières chaînes gratuites retenues : TF1 HD, France 2 HD, Arte HD, et M6 HD.

"Nous sommes le premier pays en Europe à lancer la TNT en HD", souligne Philippe Bailly, de l'agence NPA Conseil. Des programmes en HD sont cependant disponibles depuis de nombreux mois, en France sur certaines chaînes diffusées par le câble, le satellite ou l'ADSL. A l'étranger, seuls les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud proposent de la télévision grand public en HD.

Pour sa part, la chaîne payante Canal+ a devancé ses consoeurs. Depuis le 8 août, elle propose chaque semaine 32 heures de ses programmes cryptés en HD "native", c'est-à-dire à partir de sources en HD. Notez que les programmes en HD de Canal+ mais aussi ceux d'ArteHD, qui disposent des canaux nécessaires sur les multiplex en fonctionnement, peuvent être reçus par tout ceux d'entre vous qui sont déjà en mesure de capter la télévision numérique terrestre (TNT) gratuite, soit 85% de la population.
Les programmes en HD de TF1 HD, France 2 HD et M6 HD ne pourront être captés que par 40% de la population dans un premier temps, dont les principales villes françaises. "Au 1er trimestre 2009, on doit passer à 60% de la population couverte, puis on montera doucement jusqu'aux 95% de la TNT", au fur et à mesure de l'ouverture de nouveaux émetteurs, précise Jean-Pierre Lacotte.
En outre, tous les programmes ne seront pas proposés dès le départ en "HD native". Au début ,ce sont environ 20% des émissions de prime time qui seront en HD native, pour atteindre 40 % en 2009, et 100% en 2012.
"Tous les programmes ne sont pas égaux devant la HD", relève le HD Forum, qui précise que le cinéma "est le format le mieux adapté à la HD" et que "la plupart des grands évènements sportifs sont tournés en HD", comme les Jeux olympiques de Pékin de 2008. En revanche, les émissions de plateau, notamment les journaux télévisés doivent être repensées, concernant la manière de cadrer l'image, les décors ou le maquillage, car "la HD révèle tous les détails des décors et des visages". TF1 propose dés le lancement, tous les plateaux de ses journaux télévisés, et magazines d'information, comme 7 à 8, en HD : les reportages seront progressivement eux aussi, produits en HD.

A terme, les 18 chaînes gratuites de la TNT doivent être proposées en HD. "C'est l'objectif normal, mais il faut libérer des fréquences", souligne Jean-Pierre Lacotte. Selon Eric Besson, le basculement complet de la diffusion analogique à la diffusion numérique, prévu fin novembre 2011, libérera assez de fréquences pour diffuser 66 chaînes gratuites en mode standard ou "une quarantaine" en mode HD.

Comment recevoir les programmes de la TNT haute définition?

Le lancement des premières chaînes diffusées gratuitement en haute définition (HD) en France, sur la télévision numérique terrestre (TNT), va enfin démocratiser cette technologie, mais encore faudra-t-il avoir l'équipement adéquat. Petit mode d'emploi.

- Tous les téléviseurs haute définition permettront-ils de visionner les programmes émis en HD ?

Paradoxalement non. Si vous avez acheté votre écran plat avant le mois de septembre, il est fort probable qu'il ne propose qu'une compatibilité avec la norme TNT standard (MPEG-2). Or, "il faut que le téléviseur soit équipé d'un décodeur spécifique (MPEG-4) pour recevoir la TNT haute définition", explique Pascal Petitpas, directeur du laboratoire d'essais de la Fnac, qui conseille de "vérifier la présence du logo rouge TNT HD" pour s'en assurer.

Ce type de modèles a commencé à être commercialisé l'an dernier, mais "seulement un écran plat sur 4 a le MPEG-4 aujourd'hui", constate Michaël Matthieu, analyste de l'institut GfK. Les fabricants ont toutefois accéléré le mouvement récemment afin de se plier à la loi de mars 2007 sur la télévision du futur. Selon ce texte, à compter du 1er décembre 2008, tous les téléviseurs se réclamant de l'appellation "haute définition" devront être dotés d'un "adaptateur prévu à cet effet". L'objectif est de simplifier l'offre pour le consommateur qui pourra désormais se référer à un label unique: "HD TV", lui donnant la garantie que le téléviseur est apte à recevoir tous les programmes de la haute définition. "Sur les autres appareils, nous n'aurons plus le droit de faire mention de logos HD, quels qu'ils soient", résume Denis Bajas, responsable marketing technique de Sony France.

- Que faire si vous ne disposez pas du matériel adapté ?

La solution: se procurer un adaptateur TNT HD séparé, à brancher au téléviseur. Il faudra pour cela débourser la somme de 150 à 200 euros, voire plus pour les modèles sophistiqués, comprenant par exemple un disque dur pour enregistrer les programmes. "Il n'y aura pas de perte de qualité d'image" par rapport à la formule tout intégrée, précise M. Petitpas, ajoutant: "le seul inconvénient au-delà du prix, c'est de se retrouver avec deux télécommandes". Les fournisseurs d'accès internet Free (Iliad) et Neuf Cegetel (SFR) proposent par ailleurs depuis mi-2006 des boîtiers dotés d'un décodeur MPEG-4, permettant à leurs clients de recevoir la TNT HD.


- L'arrivée des chaînes gratuites en haute définition va-t-elle contribuer à faire décoller cette technologie, dont l'avènement est annoncé depuis
plusieurs années ?

Les fabricants de téléviseurs misent en tout cas beaucoup sur cet événement pour stimuler le marché, dans un contexte de ralentissement économique. "C'est clair que cela valorise nos produits, enfin! Les gens vont enfin pouvoir utiliser le potentiel de leur téléviseur", souligne-t-on chez Sony, tandis que son concurrent Samsung lance une "grande campagne publicitaire" avec TF1 pour l'occasion. Le japonais Panasonic s'attend également à "une hausse des ventes, surtout en fin d'année". "Il était temps, cela fait des mois qu'on propose des téléviseurs HD pour rien", s'exclame Laurent Abadie, PDG de la filiale française, avec l'espoir que cela profitera à l'ensemble de la chaîne. "Les consommateurs vont pouvoir réaliser la différence et viendront peut-être plus facilement sur la vidéo", pronostique de son côté M. Matthieu. Car pour l'instant, le format de DVD de haute définition Blu-ray peine à s'imposer: selon GfK, il devrait se vendre seulement 130.000 lecteurs cette
année.

Les zones desservies par la haute définition

Près d'une trentaine d'émetteurs vont être mis en service à partir de jeudi, permettant à TF1, France 2 et M6 d'être reçues en haute définition par 40% de la population française, selon les données communiquées par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).Canal+ diffuse en effet ses programmes cryptés en haute définition partout où la chaîne est reçue en mode numérique terrestre (c'est-à-dire, aujourd'hui, sur une zone qui couvre 87 % de la population métropolitaine). Ce sera également le cas pour Arte, qui disposera d'un canal spécifique, à partir de ce jeudi.

A partir du 30 octobre les 27 émetteurs mis en service vont desservir les agglomérations suivantes: Abbeville, Alençon, Bayonne, Bordeaux (émetteurs de Bouliac et de Caudéran), Brest, Évreux, Laval, Le Mans, Lorient, Lyon (émetteurs du mont Pilat et de Fourvière), Mantes-la-Jolie, Marseille (émetteurs du massif de l'Étoile et de Pomègues, Neufchâtel-en-Bray, Paris (émetteurs de la tour Eiffel, de Chennevières, de Sannois, de Villebon), Rennes, Rouen, Toulouse (émetteurs du Pic du Midi et de Toulouse Est), Tours et Vannes.

La prochaine étape se déroulera à partir du 31 mai 2009. 24 nouveaux émetteurs diffuseront alors les programmes des trois chaînes en haute définition. Il desserviront les agglomérations suivantes: Ajaccio, Angers, Argenton-sur-Creuse, Bar-le-Duc, Bastia, Bourges, Caen, Chaumont, Cherbourg, Dunkerque, Grenoble, Le Havre, Lille, Maubeuge, Meaux, Nantes, Niort, Orléans, Reims, Saint-Étienne, Toulon, Valenciennes, Vittel et Voiron. Plus de 60 % de la population métropolitaine sera alors couverte par la diffusion des cinq chaînes en haute définition

D'autres agglomérations seront servies par la suite afin de couvrir 95% de la population métropolitaine. Ce niveau de couverture sera atteint à une date que fixera le CSA, postérieurement à l'extinction du réseau de télévision en mode analogique (prévu pour novembre 2011).
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›

Vos réactions

Petitnicolas | Jeudi 30 Octobre 2008 à 09:15
Pour ce qui est de la définition, c'est plutot le silence radio...
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution