Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 3 Novembre 2008 à 00:00

Election présidentielle américaine : le dispositif des chaînes de télévision et des radios

En ce 4 novembre, les Américains sont appelés à voter pour élire un nouveau président qui remplacera George W Bush en janvier prochain à la Maison Blanche.

A cette occasion, les chaînes de télévision et les radios françaises se mobilisent en masse dans la nuit du 4 au 5 novembre, en raison du décalage horaire, pour suivre en direct le résultat du scrutin. Outre l’aspect politique de l’événement, l’élection donnera l’occasion aux médias de français d’explorer d’autres facettes des Etats-Unis et d’explorer plus particulièrement sa culture et ses nouvelles tendances.

La nuit américaine des chaînes françaises

TF1
Les 4 et 5 novembre, Laurence Ferrari présentera le 20h de TF1 en direct de New York avec l’aide des correspondants permanents, Gilles Bouleau, Pierre Gronge et Guillaume Debré. Le chef du pôle étranger, Vincent Hervouêt, ainsi que les journalistes de TF1 et de LCI seront mobilisés à des points stratégiques du pays pour assurer une couverture médiatique optimale de l’élection présidentielle.

Dans la nuit du mardi 4 au mercredi 5 novembre, trois éditions spéciales suivront en direct les résultats. Entre 1h et 3h30, Bénédicte Le Châtelier et Damien Givelet aborderont les enjeux de l’élection et ses premières tendances. Katherine Cooley et Philippe Ballard prendront le relais jusqu’à 5h afin de révéler les premières réactions en direct des quartiers généraux. Audrey Crespo-Mora et Jean-François Rabilloud seront présents jusqu’à 7h pour commenter le résultat final de l’élection.

Le 13h du mercredi 5 novembre présenté par Jean-Pierre Pernaut sera consacré au résultat.

France Télévisions

Dès le 2 novembre, la rédaction de France 2 se mobilise pour l’événement. Laurent Delahousse sera à New York pour une page spéciale du 13h tandis que Marie Drucker présentera depuis Paris le reste de l’actualité. Le journaliste poursuivra son direct depuis la grosse pomme pour présenter les magazines 13h15, le samedi et 13h15, le dimanche.

Le lendemain, David Pujadas relayera son confrère pour son édition du 20h avant de s’envoler en direction de Washington les 4 et 5 novembre. Le résultat de l’élection sera également abordé dans le Télématin du mercredi 5 novembre par William Leymergie.

Sur France 3, au lendemain de l’élection, Stéphane Lippert au 12/13, Audrey Pulvar dans le 19/20, Carole Gaessler pour Soir 3 et Frédéric Taddéï dans Ce soir ou jamais reviendront sur l’élection présidentielle américaine. Trois envoyés spéciaux de la rédaction nationale seront en duplex des Etats-Unis. Magalie Forestier traduira l’ambiance du fief du candidat républicain Mc Cain à Phoenix dans l’Arizona tandis que Memona Hintermann se trouvera à Chicago dans l’Illinois au QG de Barack Obama, le candidat démocrate.

Canal+

Anne-Sophie Lapix fera le déplacement à New York pour y présenter en direct dimanche 2 novembre son magazine Dimanche +.

Les 3, 4 et 5 novembre, la journaliste sera rejoint par l’équipe de Michel Denisot. Entre 19h10 et 20h50, Le grand journal sera diffusé en direct de Manhattan près du Madison Square Garden. La première partie laissera la parole à des éditorialistes américains et des conseillers politiques. Michel Denisot et ses chroniqueurs accueilleront également sur le plateau des invités américains et français.

Dans la nuit du 4 au 5 novembre, de minuit à 6h, Florence Dauchez et Bruce Toussaint suivront le déroulement du scrutin depuis Paris aidés de correspondants en duplex des Etats-Unis. Les deux journalistes s’entoureront d’écrivains, d’hommes politiques et d’artistes en plateau.

Arte

Le jour de l’élection, Jürgen Biehle investira Washington pour une édition spéciale d’Arte Info présentée en direct. Pour l’occasion, le rendez-vous se prolongera d’un quart d’heure (de 19h45 à 20h15). En prime, la chaîne diffusera l’émission américaine Frontline qui propose comme à chaque élection un portrait croisé des deux candidats.
Arte Culture se tournera également vers les Etats-Unis le 5 novembre à 20h en y consacrant un numéro spécial.

La culture américaine également passée au crible
Les chaînes françaises profiteront également de l’élection présidentielle américaine pour s’afficher aux couleurs des Etats-Unis. L’événement politique entraînera des programmations spéciales davantage tournées vers la culture outre-Atlantique. L’occasion pour les téléspectateurs de découvrir les nouvelles tendances américaines en matière d’art, de musique ou de cinéma.

France Télévisions

France 4 consacrera sa soirée du 4 novembre au pays en diffusant à partir de 20h45 deux épisodes de FBI Portés disparus, suivis du film Michael Kael contre la World News Company et du docu-fiction Rachid au Texas.

Sur France 5, Serge Moati présentera lundi 3 novembre à 15h35 Mes questions sur les Etats-Unis, une chronique réalisée l’été dernier dans la ville de Topeka, la capitale du Kansas.

Canal+

Jusqu'au vendredi 7 novembre, Canal+ se met à l’heure américaine. Toutes les émissions phares de la chaîne cryptée se tourneront vers les Etats-Unis de L’hebdo ciné avec Laurent Weil, à + Clair en passant par Salut les Terriens de Thierry Ardisson à La matinale. L’édition spéciale, le rendez-vous du midi animé par Bruce Toussaint proposera une semaine exceptionnelle sur le thème Coast to Coast.

Cette semaine américaine s’enrichira d’une programmation spéciale composée des documentaires Allez à L.A d’Antoine de Caunes, No Access de Laurence Haïm et de Made in America de Stacy Peralta, diffusés lundi 3 novembre à partir de 20h50.

Canal+ se tournera également vers le cinéma outre-Atlantique et diffusera Swing Vote, la comédie dramatique avec Kevin Costner et Dennis Hopper, le 1er novembre en prime et Man of the Year de Barry Levinson avec en tête d’affiche Robin Williams, le 4 novembre à 20h50. Les Simpson, la famille américaine la plus célèbre au monde, investira la première partie de soirée du vendredi 7 novembre avec son adaptation grand écran intitulée Les Simpson, le film.

Arte

La chaîne franco-allemande consacrera son antenne du dimanche 2 novembre aux Etats-Unis. Dès 9h45, Arte rediffusera le documentaire Black Music, des chaînes en fer aux chaînes en or. Dans l’après-midi à partir de 14h, se succèderont les documentaires La maison blanche, dans le miroir d’Hollywood et Mythe et réalité d’un régiment de légende, la 7ème cavalerie. La fiction Death of President mettant en scène l’assassinat de George W. Bush sera à découvrir à 16h. La programmation spéciale d’Arte reprendra le mardi 4 novembre à 22h30 avec le document De la culture en Amérique, presque tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la culture en Amérique.

L’élection présidentielle à la radio

Europe 1

La station s’associe à CNN pour couvrir l’élection présidentielle américaine et consacrera dix heures de direct entre les 4 et 5 novembre afin de ne manquer aucune information sur l’événement.

Thierry Lecamp débutera le dispositif à 23h en retraçant un siècle de musique américaine en compagnie du directeur de Jazz Magazine, Frédéric Goaty. Franck Ferrand prendra la relève à 1h pour narrer La saga des présidents américains avec l’aide de l’historien André Kaspi et de Yannick Mireur, rédacteur en chef de la revue Politique américaine.

L’édition spéciale En route pour la Maison blanche démarrera à 3h avec Fabienne Le Moal et Laurent Delpech et se poursuivra à 5h avec Jean-Michel Dhuez et Marc-Olivier Fogiel de 7h à 9h30. Tout au long de la nuit, les six envoyés spéciaux d’Europe 1 décrypteront et analyseront le résultat de l’élection. A Paris, des consultants apporteront leur éclairage comme Nicole Bacharan, spécialiste des Etats-Unis, Justin Vaisse, historien et chercheur à la Brookings Institution de Washington ou Jim Bittermann, correspondant de CNN dans la capitale française.

La nuit américaine se conclura à 9h30 avec Michel Drucker qui posera la question Que reste-t-il du rêve américain ? dans son magazine Découvertes.

RTL

La radio mobilisera sa rédaction dans la nuit du 4 au 5 novembre entre minuit et 9h30. La première partie (jusqu’à 5h) permettra aux auditeurs de vivre l’élection en direct en compagnie de Georges Lang et des envoyés spéciaux de la station. Outre des reportages et analyses, RTL proposera une nuit ponctuée par la musique américaine et des interviews de personnalités emblématiques du pays.

RTL Petit Matin, avec Denis Girolami, entre 5h et 7h laissera la parole à de nombreux invités.
De 7h à 9h30, Vincent Parizo présentera sa matinale en direct du Grand Hôtel Intercontinental à Paris en association avec l’International Herald Tribune. Rama Yade, Bernard-Henri Levy, Douglas Kennedy et Philippe Labro commenteront le résultat de l’élection en compagnie des journalistes de la radio, Alain Duhamel, Jean-Michel Apathie et Dominique Moisi.

RMC

Entre le lundi 3 et vendredi 7 novembre, la station délocalise ses Grandes gueules à Chicago, fief du candidat démocrate Barack Obama. Chaque jour à 12h, Pascal Perri arpentera les rues de la ville pour laisser la parole aux habitants.

L’élection présidentielle sera suivie en direct de minuit à 14h le 5 novembre avec des réactions et une édition spéciale de Bourdin & Co à partir de 5h.

Radio France

Le groupe a choisi New York pour faire vivre en direct l’événement politique à ses auditeurs. Du 3 au 5 novembre, les rendez-vous de France Inter Et pourtant elle tourne, Le 7/10 et Le téléphone sonne seront consacrés à l’élection. Sur France Info, Raphaëlle Duchemin, Marc Fauvelle et Laurence Jousserandot proposeront des Editions spéciales élections américaines.

La radio musicale Le Mouv’ adoptera également le look américain le 4 novembre avec une programmation musicale entièrement composée de titres issus du répertoire rock américain.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution